Description

MARTIGUES : appartement T3 à vendre - EN BON ÉTAT GÉNÉRAL À vendre : venez découvrir cet appartement T3 de 63,72 m², dans la ville de Martigues (13500). Il est situé dans une résidence avec ascenseur. Cet appartement est organisé comme suit : un séjour de 17 m², une chambre, un bureau, un cellier, une cuisine indépendante et équipée et une salle de bains. Le chauffage de l'immeuble est collectif, alimenté au gaz. Cet appartement T3 est en bon état général. Le bien est situé dans la commune de Martigues. Plusieurs établissements scolaires (maternelles, élémentaires et collège) sont implantés à moins de 10 minutes du bien. L'aéroport est situé à moins de 14 km. Pour vos loisirs, vous pourrez compter sur le cinéma Majestic Palace ainsi qu'un théâtre et un conservatoire à proximité. Il y a aussi un bureau de poste et tout un panel de restaurants. Enfin 2 marchés animent le quartier. Le bien est soumis au statut de la copropriété , la copropriété comporte 115 lots , la quote-part budget prévisionnel charge vendeur (dépenses courantes) est de 2 037,00 euros/an. Honoraires à la charge du vendeur. Vous pouvez consulter les barèmes d'honoraires à l'adresse suivante : https://www.citya.com/agences-immobilieres/marignane-13700/155

Détails

  • Réf : TAPP444449
  • Appartement
  • Habitable
  • Immeuble de 10 étages
  • Etage 5
  • Avec accès handicapés
  • Avec ascenseur
  • Séjour 17.22m²
  • 1 salle de bain
  • Chauffage: Collectif
  • Chauffage: Gaz
  • Au sol
  • Eau: Collective

Prix

  • Les charges honoraires reviennent au vendeur
  • Charges mensuelles de 170 €
  • Le bien n'est pas sous compromis
  • Taxe foncière annuelle de 642 €

Copropriété

  • Bien soumis au statut de la copropriété
  • Nombre de lots : 115
  • Charges annuelles de 2 040 €

Bilan énergétique

Financement

En partenariat avec API Financement

*Montant donné à titre indicatif. Mensualité pour un financement du prix de vente indiqué, sur une durée de 25 ans au taux fixe de 1,7% avec un apport de 10%. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours. La vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.