A-t-on d'abord inventé la clé, le verrou ou la serrure ?

Publié par Catherine Quintard le 28/02/2011 | Immobilières

Photo de l'article

La plus ancienne manière de fermer une porte était de passer un clou dans un anneau !

Puis on sécurisa les portes par une tige de bois (le pêne) poussée dans l'ouverture d'un montant fixe (la gâche)....Le verrou était né, désigné d'abord sous le nom de targette ou loqueteau ( même si ce nom est tombé en désuétude, il est encore soulevé par plus de 500 000 personnes chaque jour dans le métro de Paris sur plusieurs lignes (2, 9, 11...) et dans les toilettes publiqes!) 

Trop facilement manipulable, on eut l’idée de bloquer celui-ci par une cheville mobile de bois : c’est la naissance de la serrure.
Pour déverrouiller cette cheville, on fabriqua un outil comportant une dent (tige de fer) qui permettait de soulever la cheville.

S'associant au besoin de condamner également les portes de l'extérieur, on comprit alors que si cette tige avait plusieurs dents, elle pourrait soulever plusieurs chevilles : la clé (ou clef) fut crée.
A noter que des clés datant du IIe millénaire av. J.-C. furent découvertes en Iran, Inde, et en Chine!

C’est au XVIIe siècle que la serrurerie acquiert ses lettres de noblesse et que les premiers ateliers de serrurerie voient le jour, notamment dans le Vimeu en Picardie qui devint le berceau de la serrurerie en France. L’artisan serrurier était alors seul maître de son art selon les règles corporatives édictées en 1650 sous le règne de Louis XIV. A placer dans un dîner ...

Source: extrait du Nouveau Larousse Illustré de 1904