Brèves du lundi

Publié par Catherine Quintard le 30/05/2011 | Immobilières

Photo de l'article

1- Le cap symbolique des 8.000 euros/m2 en moyenne pour les prix des logements anciens à Paris aura été franchi au cours du deuxième trimestre, selon une étude de la chambre des notaires d'Ile-de-France publiée jeudi 26 mai.
La flambée des prix dans la capitale française se poursuit malgré une baisse des transactions des logements anciens (-12% au premier trimestre par rapport au trimestre correspondant de 2010).

2- L'annulation du Plan local d'urbanisme de Porto-Vecchio (Corse) constitue un point marqué dans le combat que mènent depuis 30 ans les défenseurs de l'environnement contre la bétonnisation du littoral en Corse. 

A l'été 2008, une poignée de militants indépendantistes y avaient occupé brièvement la villa que possède l'acteur français Christian Clavier.  Une opération spectaculaire pour dénoncer "la spéculation foncière" ainsi que "la confiscation de la terre" aux Corses. 

La mairie de son côté considère l'annulation du Plu comme "une catastrophe" et "un coup d'arrêt pour le développement organisé" de la cité.

3- Aucun acquéreur ne s'est présenté le matin du jeudi 26 mai au tribunal d'instance de Grasse (Alpes-Maritimes), où était mise en vente une villa ayant appartenu au chanteur Charles Trenet à Juan-les-Pins.
La maison, surnommée "le Bateau", en raison de son architecture singulière qui rappelle la proue d'un paquebot, avec toit-terrasse, maison de gardien et piscine, était mise à prix à 1,5 million d'euros.
La présidente du tribunal, après un petit moment, a déclaré "la vente aux enchères déserte".

4- Le site internet de partage de vidéos YouTube a annoncé que 48 heures de vidéo étaient téléchargées chaque minute sur le site, et que 3 milliards de visionnages avaient lieu chaque jour.
"C'est comme si la moitié de la population mondiale regardait une vidéo de YouTube chaque jour, ou comme si chaque personne vivant aux Etats-Unis en regardait neuf par jour", expliquent les responsables de YouTube.

YouTube, acheté pour 1,65 million de dollars par Google en 2005, ajoute depuis plusieurs années des programmes professionnels pour sécuriser des recettes publicitaires.

AFP