Chine: important ralentissement du secteur immobilier en 2011

Publié par Catherine Quintard le 17/01/2012 | Immobilières

Photo de l'article

La croissance de l'investissement dans le secteur immobilier tout comme celle des ventes de logements ont fortement ralenti l'an dernier en Chine, selon les chiffres publiés ce mardi par le Bureau national des Statistiques (BNS).
Le gouvernement a mis en oeuvre en 2011 des mesures destinées à éviter une surchauffe du marché immobilier, comme des restrictions sur le crédit ou à l'achat d'un deuxième appartement dans certaines villes, qui ont provoqué ce ralentissement.
L'investissement dans le secteur immobilier a progressé en 2011 de 27,9% à 6.170 milliards de yuans , contre 33,2% de hausse en 2010.

De leur côté, les ventes de logements - à l'exclusion des logements sociaux subventionnés - ont augmenté de 12,1% pour atteindre 5.910 milliards de yuans.
En 2010, ces ventes avaient augmenté de 18,9%.

"Notre principal progrès est d'avoir enrayé l'investissement spéculatif sur le marché immobilier", a déclaré le porte-parole du BNS, Ma Jiantang, lors d'une conférence de presse.
Les analystes ont mis en garde contre les effets sur la croissance d'un ralentissement brutal du marché immobilier cette année, alors que le gouvernement est déterminé à maintenir en place les mesures restrictives.

Afin de soutenir le marché immobilier, la Chine a prévu d'investir environ 500 milliards d'euros dans le logement social, afin de construire ou de rénover 36 millions d'appartements au cours des cinq prochaines années.
 

Source AFP