L'artisanat du bâtiment (Capeb) voit 2011 en rose grâce aux travaux verts

Publié par Catherine Quintard le 12/01/2011 | Immobilières

Photo de l'article

L'activité de l'artisanat du bâtiment, après une baisse de 2,5% en 2010, devrait afficher une croissance de 2% en 2011, portée par le boom des travaux de rénovation énergétique, a annoncé ce mercredi la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb).
 
"La stabilisation du volume d'activité au dernier trimestre 2010 met un terme à huit trimestres de baisse ininterrompue", se félicite la Capeb.

Toutefois, "pour tourner définitivement la page de la crise, la Capeb appelle le gouvernement à ne pas relâcher ses efforts pour soutenir une fiscalité verte d'éco-relance".  
 

En effet, "le levier de croissance est à chercher du côté des travaux d'amélioration de la performance énergétique, qui représentent actuellement plus de 15% des travaux de rénovation réalisés par les artisans du bâtiment", estime Patrick Liébus, le président de la Capeb. 

L'optimisme pour 2011 est tempéré par la persistance de "deux grandes incertitudes", "la confiance des ménages et l'attitude des pouvoirs publics". "Aucune reprise forte de l'activité n'est à envisager sans redémarrage de la consommation et sans le maintien d'une TVA à 5,5 %", prévient M. Liébus.

Dans le détail, si le marché du neuf, le plus touché, a renoué avec la croissance au 4e trimestre (+0,5%), celui de l'entretien-amélioration affiche un léger repli de 0,5%.
Par métier, les professionnels qui interviennent sur l'amélioration de la performance énergétique (électriciens, plombiers, menuisiers) ont enregistré un sursaut de leur activité. A l'inverse, les maçons, qui ont subi de plein fouet les intempéries de l'hiver, ont vu leur chiffre d'affaires reculer de 1,5%.

Ces mêmes aléas climatiques ont engendré une baisse de l'activité plus importante qu'au trimestre précédent dans le nord et l'est de la France, note la Capeb.

L'artisanat du bâtiment comprend 380.000 entreprises employant moins de 20 salariés, soit 98% des entreprises du bâtiment, et 1 million d'actifs, soit les deux tiers des salariés du bâtiment.
 

Source AFP, le 12/01/11