Le crédit immobilier assure la bonne tenue du crédit aux ménages

Publié par Catherine Quintard le 28/01/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Les crédits aux ménages et aux entreprises en France ont progressé de 4,0% en 2010, un rythme nettement supérieur à celui de 2009 (+1,7%), grâce au dynamisme du crédit à l'habitat, selon un communiqué publié ce vendredi par la Banque de France (BdF).

Ce rythme de croissance est nettement supérieur à celui de la zone euro, qui a atteint 1,6%.
Fin 2010, le total des crédits en cours au secteur privé (non financier) atteignait 1.831 milliards d'euros.
La croissance de 2010 a été portée par le crédit aux ménages, qui a connu un bond de 6,2% et atteint un encours de 1.050 milliards d'euros.

Sans surprise, c'est le crédit immobilier qui a assuré la bonne tenue du crédit aux ménages, avec une hausse de 8,0%, tandis que le crédit à la consommation a connu une progression beaucoup plus modérée (+1,6%).
Le crédit à l'habitat a terminé l'année en boulet de canon, grâce à la "poussée des souscriptions de prêts effectuées en anticipation des modifications des incitations fiscales entrant en vigueur début 2011", commente la Banque de France.
La fin de l'année 2010 a, en effet, correspondu à la fin de la déductibilité fiscale des intérêts d'emprunt pour la résidence principale et à la modification du dispositif Scellier pour l'investissement locatif.
Le crédit aux entreprises a lui réalisé une année en demi-teinte, avec une hausse de 1,2%, tirée par le crédit d'investissement (+3,5%) qui a compensé la morosité des crédits de trésorerie (-4,5%).
Source AFP