Michel Drucker devra-t-il détruire sa villa d'Eygalières ?

Publié par Catherine Quintard le 10/12/2010 | Immobilières

Photo de l'article

Le tribunal administratif de Marseille vient de relancer le dossier sur la légitimité de construction de la villa du célèbre animateur, dans le petit village provençal d'Eygalières.

A l'origine de ce procès, La Ligue de défense des Alpilles, qui considère que la construction de cette villa à moins de 500 mètres de la Chapelle Saint-Sixte ( inscrite à l'inventaire des monuments historiques) est une atteinte à l'environnement.
L'association, qui justifie son action en clamant que "Si on ne prend pas garde à l'environnement, il se fera n'importe quoi », a sommé le maire d'Eygalières, René Fontès, ainsi que l'animateur, d'interrompre les travaux. L'ennui, c'est que la maison de 293 m² est quasiment terminée.

Fraude ?

Michel Drucker n’est pas jugé responsable de la construction de la villa. Il a obtenu un permis de construire en bonne et due forme. Ce sont les autorités administratives locales qui seraient mises en cause dans le procès.

Si la demande de la Ligue est acceptée, l’animateur de « Vivement Dimanche » devra détruire sa maison.  

Décision du tribunal dans 15 jours.

La chapelle Saint-Sixte (Photo:N.Vallauri)

 
Source:LA/ Laprovence.com