Paris : le 7ème est essentiellement composé de secundo-accédants

Publié par Catherine Quintard le 18/08/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en crédit Cafpi, revient (dans un entretien accordé à lavieimmo.com) sur l’état du marché immobilier du 7ème arrondissement de Paris.

Un marché qui compte "essentiellement des secundo-accédants ", explique -t-il tout en précisant que "pour le recours au crédit, résiduel dans le 7ème, l’apport personnel ne descend jamais en-dessous de 400 000 euros".

Philippe Taboret note "une progression importante des prix dans cet arrondissement. En 2009, pour un prix d’achat moyen de 900 000 euros, le financement était de 520 000 euros. Aujourd’hui, pour un prix moyen d’achat de 1,1 million d’euros, l’enveloppe est de 770 000 euros."

Quant à la clientèle de Cafpi, "elle est composée de personnes âgées de 44 ans en moyenne, et est plutôt de type familiale. Une tendance que l’on retrouve dans le type de biens les plus prisés : les appartements de 100 m² en moyenne. Chez les plus jeunes, c’est souvent une importante donation qui permet devenir propriétaire. En revanche, bien que les étrangers soient très demandeurs, ils sont quasiment absents sur le marché du crédit."

Photo : Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi