USA/subprime: les banques et institutions financières visées par la plainte

Publié par Catherine Quintard le 05/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Dix-sept banques et institutions financières, dix américaines et sept étrangères, sont visées par la plainte déposée vendredi à New York pour des fraudes dans des titres adossés à des prêts immobiliers à risque ("subprime").
   La plainte a été déposée par l'Agence fédérale de financement du logement (FHFA), qui a chiffré pour chacune le montant en dollars de ces titres vendus aux géants parapublics du refinancement des prêts immobiliers, Fannie Mae et Freddie Mac, sur des périodes diverses entre août 2005 et janvier 2008.
  
   1. JPMorgan (Etats-Unis): plus de 33 milliards de dollars
   2. Royal Bank of Scotland (Royaume-Uni): plus de 30,4 milliards
   3. Countrywide (Etats-Unis, groupe Bank of America): environ 26,6 milliards
   4. Merrill Lynch (Etats-Unis, groupe Bank of America): plus de 24,9 milliards
   5. Deutsche Bank (Allemagne): plus de 14,2 milliards
   6. Credit Suisse (Suisse): plus de 14,1 milliards
   7. Goldman Sachs (Etats-Unis): plus de 11,1 milliards
   8. Morgan Stanley (Etats-Unis): plus de 10,6 milliards
   9. HSBC (Royaume-Uni): plus de 6,2 milliards
   10. Ally (Etats-Unis, anciennement GMAC): plus de 6 milliards
   10. Bank of America (Etats-Unis): plus de 6 milliards
   12. Barclays (Royaume-Uni): environ 4,9 milliards
   13. Citigroup (Etats-Unis): plus de 3,5 milliards
   14. Nomura (Japon): plus de 2 milliards
   15. Société Générale (France): près de 1,3 milliard
   16. First Horizon (Etats-Unis): près de 900 millions
   17. General Electric (Etats-Unis, maison mère de GE Capital): environ 550 millions

Source AFP