2 brèves immo... plutôt insolites !

Publié par Catherine Quintard le 24/11/2011 | Immobilières

Photo de l'article

1- Selon Le Figaro, la superstition fait varier les prix des logements à Honk Kong... Une catégorie, nommée "hongza", comprend en effet des logements qui ont été le théâtre d'un drame. Ces biens sont vendus jusqu'à 40% moins chers. Certains agents immobiliers dédient même à ce type de biens une rubrique qui regorge de détails sordides sur la fin tragique des anciens occupants...
Les biens sont classés de une à quatre têtes de morts selon la gravité de l'évènement fatal survenu dans les lieux. Certains faits divers provoquent ainsi la décote d'un étage, voire d'un immeuble entier.
Seuls les étrangers ou des Chinois non superstitieux, ainsi que des personnels du corps médical, en représentent le gros de la clientèle.

2- L’hôtel Bella Sky Comwell, à Copenhague, a mis exclusivement un étage dit "Bella Donna" à disposition des femmes. Une disposition jugée "illégale", mais qui rencontre un franc succès auprès des concernées.
L'étage comprend 20 chambres spécialement aménagées... elles sont parfumées, les salles de bains ont des douches spacieuses, il y a beaucoup de miroirs et de grands sèche-cheveux. Leur accès est sécurisé. Seul "un pompier en cas d'incendie" pourrait y avoir accès, explique le directeur de l'hôtel à l’AFP, tout en précisant que sur les 814 chambres que compte l’hôtel, il en "reste 794 chambres pour tous".
 

Photo: Honk Kong