Brèves du mardi...

Publié par Catherine Quintard le 20/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

1- La seconde loi de finances rectificative pour 2011 réformant pour l'essentiel la fiscalité du patrimoine, vient d’être publiée au Journal Officiel.
Y figure la nouvelle fiscalité des plus-values immobilières, qui modifie les taux d'abattements par année de détention du bien, et rallonge la durée d’exonération d’imposition (de 15 à 30 ans). Mais aussi, la taxe de 2 % sur les hôtels de luxe (dont les nuitées sont supérieures à 200 euros). Cette dernière mesure vient définitivement écarter la piste d’un relèvement de la TVA sur les parcs à thème, qui reste donc à 5,5 %.

2- A choisir, près d’un Français sur quatre ferait plutôt appel à un courtier en crédit immobilier plutôt qu’à une banque, selon une étude TNS Sofres réalisé pour Meilleurtaux.com.
17,1 % des crédits octroyés en 2010 l’étaient par l’intermédiaire d’un courtier

3- Pour faire face à la crise du logement étudiant en Ile-de-France, la région a annoncé ce mardi un dispositif d'intermédiation locative dans le privé, le soutien aux colocations dans les HLM et aux colocations solidaires.

4- Le groupe diversifié Bouygues a annoncé ce mardi avoir remporté, via la filiale britannique de Bouygues Construction, un contrat de 61,5 millions de livres (environ 70 millions d'euros) pour la rénovation de quatre écoles secondaires à Londres (équivalent à des collèges-lycées en France).

5- La construction du plus haut immeuble de la capitale chinoise, qui mesurera 500 mètres et aura une forme de vase, a commencé mardi, a rapporté le groupe étatique CITIC.
La tour nommée Zun, d'après le nom d'un vase à vin traditionnel (cf photo), servira à la fois d'immeuble de bureaux et d'attraction touristique. Elle sera construite avec les technologies d'économie d'énergie les plus récentes.

6- La société chinoise Henan Guoji Industrial and Development company va construire un complexe résidentiel pour 439 millions de dollars (322 millions d'euros) dans la ville de Matola, près de Maputo, la capitale du Mozambique, dans le but de créer une nouvelle banlieue pour la classe moyenne. C'est le Premier ministre Aires Ali qui a lancé ce projet portant sur 5.000 logements.
Les jeunes cadres et les fonctionnaires désirant acquérir ces logements bénéficieront de prêts subventionnés.