Brèves du vendredi...

Publié par Catherine Quintard le 09/12/2011 | Immobilières

Photo de l'article

1- L'assureur mutualiste Matmut a annoncé qu'il allait augmenter en 2012 ses tarifs en assurance automobile, habitation et santé, dans un contexte de hausse généralisée des coûts.
L'augmentation la plus forte (5%) touchera les contrats habitation, en raison d'une multiplication des cambriolages, de la persistance d'événements climatiques lourds et de la hausse du nombre de dégâts des eaux liée au vieillissement du parc de logements.

2- "Huit millions de personnes souffrent du froid parce qu'elles n'ont pas les moyens de chauffer leur logement": la campagne d'hiver de la Fondation Abbé Pierre alerte cette année sur la "précarité énergétique", en réclamant "une action massive" des pouvoirs publics.
A l'occasion du lancement de sa campagne d'affichage hivernale, la Fondation réclame la création d"un "bouclier énergétique capable dassurer à tous une capacité minimum à se chauffer".

3- La Grèce a publié un appel à candidatures pour la vente de ses anciennes installations olympiques (JO de 2004) et d'un ancien aéroport en zone côtière au sud d'Athènes... une vaste opération immobilière de prestige entrant dans le plan de privatisations du pays surendetté.
La plupart des constructions, dont les installations olympiques construites à grand frais il y a moins de dix ans et jamais réellement exploitées depuis, pourront être démolies pour être remplacées par des programmes résidentiels ou touristiques, des parcs d'activité tertiaire ou commerciale, indique l'appel à candidatures.

4- L'Eglise doit être imposée sur les biens immobiliers qu'elle exploite commercialement, a affirmé le ministre de l'Intégration et de la Coopération internationale, Andrea Riccardi, alors que les voix se multiplient en Italie pour qu'elle soit davantage taxée sur son gigantesque parc immobilier.
L'Eglise catholique est exemptée par la loi de l'impôt immobilier quand ses propriétés servent au culte et à des activités éducatives, sociales, sanitaires. Elle y est assujettie quand l'exploitation de ses propriétés est purement commerciale.
Mais elle peut y échapper si leur destination n'est pas uniquement commerciale, par exemple s'il y a une chapelle dans un hôtel... Une "zone grise" vivement dénoncée, alors que le patrimoine directement ou indirectement contrôlé par l'Eglise et par le Vatican est évalué en Italie à 20% de l'immobilier total.

Source AFP/Photo:infrastructures JO/Athènes