CARREFOUR : scission totale du hard discount, partielle de l'immobilier

Publié par Catherine Quintard le 02/03/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Le conseil d'administration du groupe de distribution français CARREFOUR qui s'est tenu hier, envisage une scission totale de son activité hard discount (Dia) et partielle (25%) de sa foncière (Carrefour Property) dont il conserverait le contrôle, fait crucial pour maîtriser le niveau de loyers de ses magasins.
 
Le but de cette double opération étant destinée à mieux valoriser l'investissement de ses actionnaires.

Pour Carrefour Property, valorisé à 11 milliards d'euros par les analystes et qui possède les murs des magasins du groupe en France et dans plusieurs pays européens, c'est un quart du capital qui serait versé aux actionnaires sous forme de dividende exceptionnel, avec cotation sur Euronext Paris.

- Pour Dia, estimé à 4 milliards d'euros et dont le siège social est à Madrid, chaque actionnaire recevrait autant d'actions Dia qu'il détient d'actions Carrefour, au titre de dividende exceptionnel, et l'action Dia serait cotée à la Bourse de Madrid.
 
Source AFP