Emissions polluantes des moquettes, peintures...: un étiquetage en 2012

Publié par Catherine Quintard le 31/01/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Les produits de construction et de décoration (peintures, parquets, moquettes, colles) afficheront leur niveau d'émissions polluantes à compter de 2012 pour les nouveaux produits et à compter de 2013 pour les matériaux existants, a indiqué vendredi le ministère de l'Ecologie.
Cette mesure de la loi Grenelle 2 visant à améliorer la qualité de l'air intérieur doit apporter aux consommateurs "une aide lisible et compréhensible" en classant les produits en quatre catégories (A+, A, B et C, du moins au plus polluant) en fonction de leur niveau d'émissions de composés organiques volatiles (COV).
 

"Maintenant, il n'y aura plus besoin d'être militant, il suffira de regarder l'étiquette sur les moquettes, les peintures, qui dira dans quelle catégorie est l'équipement", a souligné vendredi la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.
 

Cette étiquette doit aussi permettre aux collectivités de prendre en compte le critère de la qualité de l'air intérieur dans leurs appels d'offres pour la construction de nouveaux bâtiments.
Plusieurs études dont celle de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI), ont montré que l'air que nous respirons est 5 à 10 fois plus pollué à l'intérieur qu'à l'extérieur, avait affirmé en août 2009 l'association l'UFC-Que Choisir.
 

Source AFP