Et si on éteignait les enseignes lumineuses la nuit...

Publié par Catherine Quintard le 26/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

"Rendre obligatoire les extinctions d'enseignes lumineuses de minuit à 6 heures du matin", telle est l'une des propositions actuellement débattues à la demande du gouvernement pour réduire la consommation d'énergie en France.

"Ce n'est pas un simple gadget, car cela pourrait permettre d'économiser une valeur estimée de 0,2% de la consommation globale d'électricité et qui ne coûterait rien", a souligné Pierre-François Mourier, président du groupe de travail chargé des entreprises, vendredi en marge d'une conférence de presse.

Cette proposition figure parmi la quinzaine de suggestions, certaines faisant consensus parmi les participants, d'autres non, discutées au sein de la table ronde pour l'efficacité énergétique lancée fin mai par le ministère de l'Ecologie pour des propositions définitives attendues à la mi-novembre.

Dans le groupe cherchant des pistes pour "réduire les consommations et les factures" énergétiques des ménages, les propositions principales concernent le logement.

L'ambition affichée est notamment de conforter "les outils qui existent" comme les prêts l'éco-prêt à taux zéro, "pour qu'ils soient plus efficaces", a indiqué la présidente de ce groupe, Michèle Pappalardo.

"Un ménage français dépense en moyenne 2.900 euros par an en énergie", a rappelé la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet.
"Travailler sur l'efficacité énergétique, c'est améliorer le pouvoir d'achat des ménages et aussi travailler sur la compétitivité des entreprises", a-t-elle ajouté.

Des propositions visent ainsi plus spécifiquement les entreprises et d'autres les collectivités locales, comme celle d'aider à la rénovation de l'éclairage public.
Les propositions, une fois arrêtées à la mi-novembre, seront soumise à une consultation jusqu'à la mi-décembre pour déboucher sur des mesures qui doivent applicables à partir de début 2012.

Source AFP