Jusqu'ici, aucun gratte-ciel ne lui a résisté

Publié par Catherine Quintard le 31/03/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Alain Robert, 48 ans, surnommé le «Spiderman» français, est devenu célèbre en escaladant une centaine d'édifices en «solo intégral», c'est-à-dire à mains nues et sans aucun matériel d'assurance.
Ce lundi, nous apprend le quotidien Le Parisien, "il a escaladé la plus haute tour du monde, la Burj Khalifa, qui culmine à  828 m (soit 200 étages !) à Dubaï".
L'ascension de cet immeuble de verre et d'acier lui a pris six heures.

Certaines ascensions sont illégales. Le grimpeur français a été plusieurs fois interpellé par la police à l'issue de ses exploits. Toutefois, nombre de ses exploits lui sont «commandés» par des entreprises ou associations, comme ici à Dubaï dans le cadre d'une conférence internationale qui réunit du 28 au 31 mars plus de 1 000 étudiants venus de 130 pays et de 300 universités.Les organisateurs lui ont d'ailleurs demandé à de s'équiper d'un harnais de sécurité.

Source: Leparisien/AFP