La part des ménages détenant un crédit au plus bas depuis 1995 (étude)

Publié par Catherine Quintard le 25/01/2011 | Immobilières

Photo de l'article

La part des Français qui détiennent un crédit a baissé en 2010, moins d'un ménage sur deux étant concernés, tombant à son niveau le plus bas depuis 1995 en raison d'un fort recul du crédit à la consommation, selon une étude publiée mardi par la Fédération bancaire française (FBF).
 

En revanche, le crédit immobilier se maintient à un niveau presque stable, touchant 30,5% des ménages en 2010, contre 30,8% en 2009.  Ce domaine bénéficie des dispositions prises par les pouvoirs publics et par les conditions de crédit attractives (taux d'intérêt et durée).
En outre, la part des accédants à la propriété, 23,2% en 2010, est l'une des plus élevées depuis dix ans.
 

Face à ces crédits, les Français sont confiants dans leur capacité à rembourser, puisqu'une majorité de ménages (54,7% en 2010 contre 50% en 2008) estime pouvoir faire face à ses dépenses sans se serrer la ceinture.
 

Ils sont 4,1% (contre 4,4% en 2009) à indiquer vouloir recourir à un crédit à la consommation en 2011 et 4,8% (contre 5,6%) à un crédit immobilier.
Les ménages ont en particulier semblé nombreux à réaliser leurs projets immobiliers fin 2010, profitant notamment de bonnes conditions de crédit.
 

Info: L'enquête a été réalisée par voie postale par la Sofres en novembre 2010 auprès d'un échantillon de 8.813 ménages. Source AFP