Le départ de Virgin des Champs-Elysées "n'est pas d'actualité"

Publié par Catherine Quintard le 02/03/2012 | Immobilières

Un départ de Virgin Stores des Champs-Elysées "n'est pas d'actualité", a assuré vendredi une porte-parole à l'AFP, en réponse à un article du Figaro, selon lequel le distributeur de biens culturels a engagé des cabinets immobiliers pour lui trouver un successeur.

Photo de l'article

 Un départ de Virgin Stores des Champs-Elysées "n'est pas d'actualité", a assuré vendredi une porte-parole à l'AFP, en réponse à un article du Figaro, selon lequel le distributeur de biens culturels a engagé des cabinets immobiliers pour lui trouver un successeur.

 
"Le départ du magasin des Champs-Elysées n'est pas d'actualité", a-t-elle déclaré. "Des animations y sont prévues jusqu'à la fin de l'année", a-t-elle ajouté.
"Le bail de ce grand magasin, d'une surface totale de 7.000 mètres carrés, dont 4.500 mètres carrés dédiés à la vente, est devenu trop important pour l'enseigne, qui voit ses ventes reculer" chaque année, indique toutefois Le Figaro.
Or la très touristique avenue des Champs-Elysées affiche des loyers parmi les plus chers du monde.
Les rares emplacements qui s'y libèrent sont très convoités par des enseignes, notamment textiles, prêtes à payer le prix fort pour cette vitrine et disposant de moyens plus conséquents que les distributeurs de biens culturels, qui souffrent du piratage et de la concurrence de l'e-commerce.
 
Commes ses marchés on beaucoup évolué, Virgin a "revu son concept, et se concentre aujourd'hui plutôt sur des magasins d'environ 1.500 mètres carrés", a indiqué sa porte-parole. 
Virgin n'a par ailleurs pas renouvelé son bail dans le centre commercial du Carroussel du Louvre, estimant trop élevé le nouveau loyer. Le magasin va déménager dans la nouvelle galerie commerciale de la gare Saint-Lazare, qui sera inaugurée le 21 mars.
En province, Virgin a décidé de fermer son magasin de Metz, car "le mètre carré y est extrêmement cher", a précisé sa porte-parole.
Le groupe avait déjà fermé l'année dernière son magasin de Mérignac, près de Bordeaux. 
Ses points de vente dans les gares et aéroports ont été repris par son concurrent Fnac.