Le saviez-vous... ? La genèse d'Hollywood et son panneau

Publié par Catherine Quintard le 19/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Hollywood…

Dans les années 1880, Harvey Henderson Wilcox et sa femme Daeida Wilcox Beveridge, qui ont fait fortune dans l'immobilier, quittent Topeka pour emménager à Los Angeles.

Ils décident d’acheter en 1886, 0,6 km2 de terre dans la campagne à l'ouest de la ville.
C'est Daeida Wilcox qui choisit pour son ranch, le nom "Hollywood" qui signifie bois de houx.
Ce nom, dont la sonorité lui plaisait, était porté par une colonie d'immigrants allemands basée dans l'Ohio.

Puis Harvey Wilcox créa une carte de la ville, traça la rue principale, Prospect Avenue (aujourd'hui Hollywood Boulevard) et commença à vendre par lots les terrains la longeant. Daeida leva des fonds pour la construction de deux églises, d'une école et d'une bibliothèque.

Petite anecdote: ils importèrent quelques houx anglais en référence au nom de la ville, mais les buissons ne s'acclimatèrent pas et ce projet fut abandonné.

En 1900, Hollywood avait un bureau de poste, son propre journal, un hôtel, deux marchés et une population d'environ 500 habitants.
Le célèbre Hollywood Hotel ouvrit ses portes deux ans plus tard.
En 1903, la ville devenait une municipalité...

Le panneau HOLLYWOOD...

Il est situé sur le versant Sud du Mont Lee (512 m d'altitude) à Griffith Park.
Il s'agissait à l'origine d'un panneau publicitaire "HOLLYWOODLAND ", érigé en 1923 par des promoteurs immobiliers et destiné à commercialiser un nouveau programme immobilier.

En 1923, le Québécois Mack Sennett, fondateur de Keystone Studio, est alors propriétaire des terrains à cet emplacement. Il accepte la pose de l'enseigne publicitaire...destinée à ne durer qu’un an et demi !
Mais elle ne fut jamais otée...
Laissée à l’abandon pendant des années, elle se détériore lentement.

Les fameuses lettres...

Hautes de 14 mètres et larges de 9 mètres, les lettres sont au départ équipées d’ampoules d’éclairage.
En 1949, la Chambre de commerce d'Hollywood décide de restaurer le panneau.
Elle retire les quatre dernières lettres "LAND", répare le reste et enlève les ampoules.

En 1978, la Chambre entreprend le remplacement complet des lettres, trop fortement dégradées, grâce à une souscription nationale parrainée par des stars du rock permettant la collecte de 27 000 $ de dons... Le rocker Alice Cooper tient à financer le dernier "O" et Hugh Hefner, patron de Playboy, se charge du "Y"!
La nouvelle version de l’enseigne est ainsi dévoilée le jour du 75e anniversaire d’Hollywood, le 14 novembre 1978. La cérémonie retransmise à la télévision attire 60 millions de spectateurs!

Une nouvelle opération de maintenance a eu lieu en novembre 2005.
Les lettres sont protégées par un système d'alarme moderne.

En 2008, l'enseigne est menacée par l'expansion immobilière.
Grâce à la collecte de 12,5 millions de dollars, les lettres sont à nouveau sauvées en 2010.
Le financement fut assuré par l'État de Californie, les autorités locales et les donateurs privés, tels que Steven Spielberg et Tom Hanks...

A placer dans un dîner... Dans le film Chaplin de Richard Attenborough, sorti en 1992, et retraçant la vie de Charles Chaplin, une scène se déroule avec le panneau original : "HOLLYWOOD LAND"....Et oui, le souci du détail cinématographique !