Le tribunal administratif de Bordeaux se penche sur une maison peinte en noir à Agen

Publié par Catherine Quintard le 08/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Le rapporteur public du tribunal administratif de Bordeaux a demandé jeudi à cette juridiction de rejeter la demande d'annulation de l'arrêté municipal pris par la ville d'Agen interdisant la poursuite des travaux de deux artistes qui repeignaient leur maison en noir.

L'arrêt du tribunal administratif sera rendu le 8 octobre.

En avril 2008, à la suite de la plainte d'une riveraine, le maire d'Agen avait pris un arrêté municipal qui enjoignait les propriétaires de suspendre leurs travaux de peinture qui étaient déjà bien avancés.

Pour Me Eric Vidal, l'avocat de la mairie d'Agen, "la position de la ville a été reprise par le rapporteur public qui soutient que le ravalement fait partie des conditions qui nécessitent une déclaration préalable".

"Peindre en noir une maison qui était blanche modifie son aspect extérieur donc forcément il y avait lieu de faire une déclaration préalable, ce qui n'a pas été fait. Le maire est donc parfaitement fondé à faire interdire ces travaux par un arrêté interruptif", a soutenu Me Vidal.

Une position qui n'est pas partagée par Me Edouard Martial, l'avocat des deux propriétaires qui estime que ces travaux de peinture n'étaient pas soumis à une déclaration préalable car "ce ne sont pas des travaux d'entretien susceptibles de modifier l'immeuble, on le peint différemment, c'est tout".

Jean-Jacques Bauweraets-Huyghebaert, un des deux artistes-peintre propriétaires de cette maison basco-landaise située sur un coteau d'Agen a expliqué à l'AFP que depuis avril 2008, "rien n'a bougé".
"Nous avons trois façades qui sont peintes en gris sombre et la quatrième, qui donne sur le côté sud, est peinte aux trois-quart", a indiqué cet artiste qui estime que "les travaux de peinture ne changent en rien le volume et la structure de la maison".
"Elle était jusque-là peinte en rouge et blanc comme la plupart des maisons basques et nous avons voulu la peindre en gris sombre pour prolonger l'intérieur de notre maison", a ajouté celui qui souhaitait ainsi rendre hommage à l'oeuvre de l'artiste Aurélie Nemours (www.lesartistescontemporains.com/Artistes/nemours.html).

Source AFP