L'Etat allemand met une petite société d'immobilier en vente

Publié par Catherine Quintard le 14/03/2012 | Immobilières

Le ministère allemand des Finances a annoncé ce mercredi qu'il comptait privatiser une petite société d'immobilier en sa possession, le groupe TLG, actif essentiellement à l'est du pays, d'ici la fin de l'année.

Photo de l'article

A cette fin, le groupe TLG a été scindé en deux sociétés, l'une, TLG Wohnen, qui gère un parc de 11.500 maisons et appartements essentiellement à Berlin, Rostock, Dresde et aux alentours; et l'autre, TLG Immobilien, propriétaire de magasins et immeubles de bureaux surtout à Berlin.

Ainsi les candidats potentiels, qui ont jusqu'au 16 avril pour manifester leur intérêt, pourront "faire une offre pour le groupe dans son ensemble ou individuellement" pour l'une des deux sociétés, a précisé le ministère dans un communiqué.
L'ensemble avait un total de bilan de 1,85 milliard d'euros au 31 décembre 2010, et emploie un peu plus de 300 personnes.
L'Etat allemand est contraint de se défaire de cet actif parce qu'il ne représente plus "un intérêt national".

Source AFP