Logements à Paris : la hausse des prix va cesser

Publié par Catherine Quintard le 26/10/2011 | Immobilières

Photo de l'article

La hausse des prix des prix des appartements anciens à Paris va prochainement s'interrompre, après avoir battu un nouveau record à 8.35O euros/m2 en moyenne cet été, en raison d'une baisse du nombre de transactions causée par la nouvelle taxation sur les plus-values immobilières, selon l'AFP.

De juin à août, 44.300 logements anciens ont été vendus en Ile-de-France, en baisse de 2% par rapport à la même période en 2010 et de 7% par rapport à la période de boom des marchés immobiliers (1999-2007), indique la note mensuelle sur les marchés immobiliers publiée mardi par les notaires parisiens et franciliens.

La baisse des ventes, qui s'est accentuée cet automne selon les agents immobiliers, est beaucoup plus vive à Paris où elle atteint 5% pour les 8.500 appartements cédés entre juin et août.
"La quasi-totalité des transactions concerne les studios et les 2 pièces ainsi que les biens au-dessus de 1 million d'euros", se désole Gilles Ricour de Bourgies, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) pour Paris et l'Ile-de-France.

Conséquence presque immédiate de cette diminution des transactions: les dernières projections des prix calculés sur les promesses de ventes, "confirment que la hausse des prix va prochainement s'interrompre" dans la capitale, soulignent les notaires.

Source AFP