Meilleurtaux attend d'être plus rentable pour trouver un nouvel actionnaire

Publié par Catherine Quintard le 01/07/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Le courtier en prêts immobiliers Meilleurtaux, devenue filiale à 100% du groupe bancaire BPCE, doit atteindre "un niveau de rentabilité suffisant avant de trouver un nouvel actionnaire", a affirmé jeudi son nouveau directeur général Hervé Hatt.

"Nous prendrons le temps nécessaire pour trouver un nouvel actionnaire afin de soutenir son plan de développement", a-t-il déclaré. 

Employant plus de 1.000 personnes, Meilleurtaux, qui se situe dans le trio de tête des courtiers français en prêts immobiliers avec 33 agences en propre, 110 franchises et un service internet, "est en chemin solide vers l'équilibre financier", selon M. Hatt qui s'est refusé à toute autre précision.
 
Le groupe BPCE, qui a récemment cédé l'administrateur de biens Foncia et la foncière Eurosic, a décidé de poursuivre son désengagement de la filière immobilière, que Caisse d'Epargne et Banque Populaire voyaient encore il y a quatre ans comme un relais de croissance majeur.

Meilleurtaux avait été acheté "très cher", de l'aveu même du président du directoire de BPCE François Pérol.