Mesures d'économies budgétaires: La Grèce envisage une taxe immobilière exceptionnelle

Publié par Catherine Quintard le 12/09/2011 | Immobilières

Photo de l'article

La Grèce est prête à prendre de nouvelles mesures d'économies pour tenir, comme l'exigent ses créanciers, ses engagements de réduction du déficit public 2011, a indiqué le ministre grec des Finances Evangélos Vénizélos dans un entretien dimanche au quotidien Kathimérini.

Dans son entretien à Kathimérini (libéral), M. Vénizélos n'exclut pas que "maintenant que nous entrons dans le dernier trimestre, il soit nécessaire de prendre des mesures ayant un résultat budgétaire immédiat pour que nous tenions nos objectifs", d'un déficit public ramené à 16,7 milliards d'euros.

Selon les médias, le gouvernement envisage notamment une taxe immobilière exceptionnelle pour combler le manque à gagner de près de 2 milliards d'euros plaçant la Grèce hors de ses clous budgétaires pour 2011.

La zone euro et le Fonds monétaire international exigent du pays qu'il respecte les objectifs convenus menaçant, si tel n'était pas le cas, de couper la perfusion financière mise en place en mai 2010 pour sauver le pays de la faillite.
La troïka de représentants de ces bailleurs de fonds est attendue la semaine prochaine à Athènes pour de nouvelles négociations à ce sujet.
 

Source AFP