Nicolas Sarkozy souhaite "diminuer" les droits de mutation

Publié par Catherine Quintard le 19/03/2012 | Immobilières

Candidat à la présidentielle, Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche sur M6, invité de l'émission Capital, son intention de "diviser par deux" les droits de mutation perçus par les notaires pour le compte de l'Etat et des collectivités locales à chaque changement de propriétaire d'un logement.

Photo de l'article

"Il faut diminuer profondément les droits de mutation", a souligné le chef de l'Etat et candidat de l'UMP, jugeant paradoxal de "dire aux Français: bougez, changez de métier, déménagez" alors qu'en même temps, les collectivité locales mettent des droits de mutation" élevés.

"Pensez que l'année dernière, la mairie de Paris a touché un milliard d'euros sur les droits de mutation", a-t-il précisé.

Le chef de l'Etat, pour qui le logement est "la politique qu’on doit le plus remettre structurellement en question" avait pointé auparavant les prix de l'immobilier trop "élevés" en France qui pèsent sur le "sentiment" d'un pouvoir d'achat en baisse et "l'offre de logement pas assez forte".

A noter que le président-candidat a fait lors de cette émission, de nouvelles propositions dans les domaines de la santé, de l'emploi des séniors ou encore en faveur des PME, et qu'il s'est montré déterminé à réduire l'inflation des normes régissant l'économie.