Notaires : Prix des logements anciens

Publié par Catherine Quintard le 20/01/2012 | Immobilières

Photo de l'article

Les prix des logements anciens ont augmenté de 6,4% en France au troisième trimestre 2011 sur un an, marquant ainsi un ralentissement de la hausse notamment en Ile-de-France, selon la note de conjoncture trimestrielle des Notaires de France.

Au premier trimestre, la hausse des prix était encore de 8,7% en France, dopée par le bond du marché parisien (+20,8%).

Sur un an "l'augmentation reste globalement forte": +9,0% pour les appartements et +4,4% pour les maisons.
La hausse est encore beaucoup plus forte en Ile-de-France (+14,3% pour les appartements, +7,5% pour les maisons) qu'en province (+4,0% pour les appartements, +3,8% pour les maisons).

Pour le troisième trimestre, l'augmentation est de 1,1% pour les appartements et de +0,7% pour les maisons par rapport au trimestre précédent, indiquent les notaires.
Cette stabilisation fait suite à deux années de forte hausse des prix sur Paris et sa région, dont le rythme annuel s'élevait encore fin octobre à 18% sur Paris et 11,2% en "petite couronne".
En Ile-de-France, la tendance est à la baisse: -6% en août-octobre 2011 par rapport a la même période de 2010, -9% par rapport a la moyenne 1999-2007.
 
Le nombre de transactions pour les logements anciens est estimé à 832.000 sur les 12 mois allant de octobre 2010 à septembre 2011.

Si l'activité au cours du 4ème trimestre équivaut simplement à celle du 3ème,
on peut attendre 880.000 transactions sur l'année 2011, dont 720.000 en province et 160.000 en Ile-de-France, améliorant ainsi le record absolu du nombre annuel de transactions (837.000 en mai 2006), précisent les notaires.

Source:AFP