Résidence principale : les plus-values de cession taxées pour alléger l'ISF

Publié par Catherine Quintard le 17/01/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Le gouvernement réfléchit à une possible taxation des plus-values réalisées lors de la cession de la résidence principale, afin de pouvoir supprimer le volet immobilier de l'Impôt sur la Fortune (ISF).
 

Cette mesure est "étudiée parmi d'autres hypothèses" dans le cadre de la réforme fiscale que prépare le ministre du Budget François Baroin, ajoute le journal, sans préciser ses sources.
"A ce stade, aucune décision n'a été prise", soulignait-on samedi dans l'entourage de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde."C'est une hypothèse de travail parmi d'autres qui n'est pas à privilégier plus qu'une autre".
Actuellement, les Français qui dégagent une plus-value lors de la vente de leur résidence principale ne sont pas imposés sur ce gain.


"Quand vous achetez un appartement, quand vous achetez une maison, la plus-value est réalisée au moment où vous la vendez. C'est à ce moment là qu'il faut taxer, pas au moment de la détention", avait précisé jeudi dernier le président Nicolas Sarkozy. .
 

Source AFP.