Toujours plus d'efforts des ménages modestes pour se loger

Publié par Catherine Quintard le 16/03/2012 | Immobilières

Il résulte de l'étude publiée ce jour par l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) que les efforts consentis par les ménages modestes pour se loger, en pourcentage des dépenses par rapport aux revenus, continuent d'augmenter.

Photo de l'article

Intitulée "La part du logement dans le budget des ménages en 2010", l'étude montre que sur la période allant de 1996 à 2010, l'augmentation la plus sensible de ce taux d'effort concerne les ménages les plus modestes et les locataires du secteur privé.
"Ainsi un locataire du parc privé sur cinq dépense plus de 40% de ses revenus pour se loger," note l'Insee.
Par contre les loyers maîtrisés du parc HLM et les aides personnelles au logement on limité l'évolution du taux d'effort des locataires du secteur social.

Pour information, le logement reste le premier poste des ménages devant l'alimentation et les transports.
En 2010, en incluant loyers, charges, taxes, remboursements d’emprunts, dépenses d’eau et d’énergie, un ménage sur deux consacrait plus de 19 % de ses revenus pour se loger.

Vous retrouverez dans cette étude le sommaire suivant :

- Un ménage sur deux consacre plus de 19 % de ses revenus pour se loger
- Des dépenses lourdes dans le budget des locataires modestes du secteur privé
- Le taux d’effort continue d’augmenter pour les ménages modestes
- Un accès plus difficile à la propriété pour les ménages modestes
- Le coût de l’accession à la propriété s’étale dans la durée