Transaction : Présence d'amiante et vice caché - lundi 7 novembre 2011 | Citya Immobilier

Transaction : Présence d'amiante et vice caché

Transaction : Présence d'amiante et vice caché

La Cour de cassation dans un arrêt du 5 juillet 2011, n°10-23535, rappelle que la découverte d’amiante à la suite d’une vente, constitue bien un vice caché, mais que ce vice ne rend pas forcément l’immeuble impropre à sa destination au sens de l’article 1641 du Code civil. Dans ce cas l’action résolutoire ou estimatoire de l’acquéreur ne trouve pas écho.
 

Cyril Sabatié, avocat, cabinet LBVS

Sur le même sujet...