Un seul ascenseur pour la Tour Eiffel...

Publié par Catherine Quintard le 12/04/2012 | Immobilières

"En raison d’un incident technique, un seul ascenseur est opérationnel. Par conséquent, l'accès à la Tour Eiffel est très difficile : le temps d'attente pour l’accès au monument peut être supérieur à 2 heures."

Photo de l'article

Voici ce que l'on peut lire actuellement sur le site officiel de la Tour Eiffel. 


Un seul ascenseur pour hisser les 25 000 visiteurs quotidiens...


Depuis deux mois, l'ascenseur du pilier nord est arrêté pour une série de contrôles approfondis réalisés tous les six ans.
Du côté du pilier ouest, l'ascenseur (qui date de l'ouverture de la Tour Eiffel en 1889 et remis aux normes dans les années 1980) fait l'objet d'une rénovation totale entamée il y a deux ans.

C'est finalement l'ascenseur du pilier est qui hisse vers les 1er et 2e étages, 650 personnes à l'heure.
Une cadence qui ne suffit pas à transporter les quelque 25.000 visiteurs qui visitent chaque jour la Tour Eiffel.

"Les contrôles de l'ascenseur du pilier nord doivent se terminer à la fin du mois d'avril", a indiqué à l’AFP Nicolas Lefebvre, directeur général de la Société exploitation de la Tour Eiffel.
Toutefois, la remise en service ne sera effectuée que lorsque tous les travaux sur les pièces qui nécessiteraient "une réparation immédiate" auront été réalisés.


Ascenseur ou 
704 marches ?


Pour accéder au second étage, les touristes ont donc le choix entre cet unique ascenseur... ou escalader 704 marches !
Côté ascenseur et file d’attente, les visiteurs se montrent plutôt compréhensifs et se disent prêts à patienter près de deux heures trente pour voir Paris d'en haut !
Il faut savoir que près de 7 millions de visiteurs par an, dont environ 75% d’étrangers, font le déplacement pour découvrir ce prestigieux monument, symbole de la France dans le monde, et aussi le monument payant le plus visité.

Pour rappel,
la Tour Eiffel compte 1665 marches jusqu'à son sommet et mesure 324 mètres, y compris l'antenne de télévision à son sommet.
Elle a été construite en 2 ans, 2 mois et 5 jours (une véritable performance technique et architecturale!) par Gustave Eiffel à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889 qui célébrait le premier centenaire de la Révolution française.