Une mauvaise organisation du Mondial et des JO affecterait l'image du Brésil

Publié par Catherine Quintard le 03/05/2011 | Immobilières

Photo de l'article

Le Mondial de football-2014 et les jeux Olympiques-2016 au Brésil auront un "impact massif" sur l'économie, mais une mauvaise organisation pourrait "affecter l'image du pays" sud-américain, a mis en garde vendredi dernier l'ex-Premier ministre britannique Tony Blair.

Le Brésil a fait l'objet de nombreuses critiques en raison des retards pris par plusieurs chantiers d'infrastructures ou d'installations sportives.

"L'impact économique est massif parce que le sport est plus que le sport. D'abord, il existe des implications évidentes: plus de travaux d'infrastructures et de construction de maisons. Mais aussi on peut utiliser les jeux Olympiques comme plate-forme pour attirer des affaires qui vont au-delà du sport", a dit M. Blair au Forum économique mondial à Rio de Janeiro.

"Mais il faut être sûr de pouvoir organiser les Jeux parce que s'il y a eu des résultats positifs, il y en a aussi eu des négatifs. C'est possible de bien faire les choses ou de les faire mal. Quel que soit le résultat, cela affectera l'image du pays", a-t-il ajouté.

Les autorités brésiliennes ont réaffirmé que toutes les infrastructures seraient prêtes à temps.

"Le secteur privé nous aide et nous pensons pouvoir respecter les délais", a expliqué Renato Villela, secrétaire aux Finances de Rio de Janeiro où auront lieu les JO.
 

Source AFP