Citya Immobilier universalise la collaboration inter-agences avec LICI - mercredi 24 juin 2020 | Citya Immobilier

Citya Immobilier universalise la collaboration inter-agences avec LICI

Publié par Antoine Billault le 24/06/2020 | Actualités presse

Citya Immobilier, à travers sa holding Arche fondée par Philippe BRIAND en 1990, figurant aujourd’hui parmi les leaders des acteurs immobiliers avec un chiffre d’affaires de plus de 700 millions d’euros (Laforêt - Guy Hoquet - Citya Immobilier - Le Bon Agent), accélère sa révolution technologique en intégrant les services de la start-up Lici.

Photo de l'article

Haute valeur ajoutée

Accéder à l’ensemble de l’offre et de la demande en passant par un seul professionnel immobilier, tel est le souhait des dirigeants de Arche. Ces derniers prônent que « nous sommes en 2020 ! Qu’il faut mettre un terme au casse-tête de la recherche immobilière et redonner aux vendeurs la certitude qu’ils auront le meilleur prix (…). Les agents immobiliers doivent s’unir pour redonner confiance en la profession avec un mandat exclusif partagé et des services digitaux à haute valeur ajoutée ».

Vendre vite, trouver le bien idéal

Pour concrétiser cette nouvelle offre de service, Guy Hoquet, Citya Immobilier et Le Bon Agent ont signé un partenariat avec la start-up Lici fondée en 2017 par Rudy COHEN. Cette dernière permet à tous les professionnels de la transaction de mutualiser leurs portefeuilles de mandats et leurs recherches acquéreurs en temps réel via une application mobile qui leur est réservée. Avec 10.000 agents et chasseurs d’appartements et plus de 50.000 mandats sur l’application, Lici s’est vite imposé comme un outil incontournable du métier. Pour Frédéric CHAMINADE, DG de Citya Immobilier, Laforêt et Guy Hoquet : « Avec Lici nous apportons à nos agences franchisées et intégrées un outil en phase avec la préoccupation de nos clients : vendre vite et trouver le bien idéal où qu’il soit, peu importe l'agence dans laquelle il est disponible (…) l’ensemble de la profession n’a d’autre choix que de partager l’information si elle veut perdurer et redorer son image ».