Si quelqu'un préempte, l'acheteur est définitivement libéré

Publié par Catherine Quintard le 12/10/2012 | Vente

Si une autorité exerce son droit de préemption lors d'une vente immobilière, celui qui s'était porté acquéreur se trouve définitivement évincé et libéré de tout engagement.

Photo de l'article

Pour lire la suite.