Comment réussir son premier investissement locatif ?

Guide immobilier Achat

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif dans l’immobilier et vous vous demandez comment vous y prendre ? Malgré la crise économique que nous traversons actuellement, la pierre reste une valeur refuge. Investir dans l’immobilier permet de se constituer un patrimoine à long terme. Citya Immobilier vous donne toutes les clés pour réussir votre premier investissement locatif.

Pour réussir son premier investissement il faut : 

  • Analyser la localisation du bien
  • Comparer l’achat dans du neuf ou de l’ancien
  • Calculer le montant des frais annexes

La localisation du bien : un critère primordial pour réussir son premier investissement locatif

La localisation du bien est un critère essentiel pour réussir son premier investissement locatif. Pour maximiser vos chances de trouver des locataires facilement, plusieurs points sont à prendre en considération.

Il s’agit notamment de :

  • l’attractivité de la commune choisie ;
  • les transports en commun ;
  • le dynamisme de la ville, notamment sur le plan de l’emploi ;
  • la présence de services publics et de commerces ;
  • les loisirs et la vie culturelle.

Immobilier neuf ou ancien : quel est le meilleur choix ?

Investir dans un logement neuf pour réaliser son premier investissement locatif coûte plus cher que dans l’ancien. En revanche, cela permet de bénéficier de frais de notaire réduits (2 à 3 % dans le neuf contre 8 % dans l’ancien). Un bien neuf vous offre également la garantie de jouir d’un logement construit en fonction des dernières normes en vigueur.
Vous pourrez également bénéficier d’un appartement éligible au dispositif de défiscalisation Pinel, selon la zone où se situe votre bien. C’est un avantage fiscal très intéressant qui booste le rendement locatif.
L’ancien ne manque pas d’atouts. Un bien qui existe déjà depuis plusieurs années est souvent moins cher à l’achat. Il peut néanmoins nécessiter une rénovation, mais le montant des travaux est en principe déductible des loyers perçus. Si votre choix se porte sur un appartement situé dans une résidence ancienne, renseignez-vous bien sur l’état de celle-ci. Les vieux immeubles sont généralement moins bien isolés que les résidences récentes et demandent des rénovations plus régulières.

Bon à savoir : à compter de 2023, il ne sera plus possible de proposer à la location des logements dont la classe thermique est G. Ils devront obligatoirement être mis aux normes avant d’être loués.

La prise en compte des principaux frais annexes avant d’acheter un logement

Avant de finaliser votre achat, prenez le temps de bien vous renseigner sur les frais annexes. Les mensualités liées à votre prêt immobilier ne sont pas le seul élément à considérer pour budgétiser votre projet.

Vous devrez tenir compte également :

  • des charges de copropriété ;
  • des différentes assurances à souscrire, comme l’assurance crédit, l’assurance propriétaire ou éventuellement une assurance loyers impayés ;
  • l’impôt sur les revenus locatifs ;
  • des travaux de maintenance à effectuer dans votre logement ou dans la copropriété ;
  • les frais de remplacement des équipements dans le cas d’une location meublée ;
  • l’éventuelle vacance locative de votre bien.

Vous savez désormais comment réussir votre premier investissement locatif. 
Pensez à prendre en compte tous les critères les plus importants avant de vous lancer dans votre aventure d’investisseur immobilier !

Vous avez besoin d’informations supplémentaires ou d’être accompagné dans vos démarches ? L'équipe de Citya Immobilier est là pour vous donner de précieux conseils et vous guider à chaque étape de votre investissement locatif.