Tout savoir sur la rentabilité Pinel

Guide immobilier Neuf

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif neuf ? La loi Pinel, promulguée en septembre 2014, peut vous convenir. Ce dispositif est un levier de défiscalisation plébiscité par les investisseurs. Il permet également de se constituer un patrimoine immobilier tout en bénéficiant d’un rendement locatif intéressant. Voici tout ce que vous devez savoir sur la rentabilité Pinel.

Comment fonctionne le dispositif Pinel ?

Investir en loi Pinel consiste en une réduction d’impôt de 12 % du coût du logement pour une durée de location de six ans, 18 % pour neuf ans et 21 % pour douze ans. Le montant d’investissement est plafonné à 5 500 euros le mètre carré et 300 000 euros par an. 
À noter que les taux de défiscalisation seront réduits peu à peu à partir de 2023. Réaliser un investissement immobilier via le dispositif Pinel est donc plus intéressant actuellement.

Comment déterminer la rentabilité Pinel ?

La rentabilité Pinel varie selon plusieurs paramètres, dont la réduction fiscale consentie. Comme nous venons de le voir, celle-ci dépend de la durée de location.

Il existe également une notion de plafond de loyer à respecter pour les locataires, dont les contours sont établis par un zonage :

  • zone A bis : 17,55 euros par mètre carré ;
  • zone A : 13,04 euros par mètre carré ;
  • zone B1 : 10,51 euros par mètre carré ;
  • zone B2 : 9,13 euros par mètre carré.

Pour calculer la rentabilité, il faut appliquer la formule suivante :
[(loyer mensuel x 12 mois) – (taxe foncière – charges non récupérables – frais de gestion) + réduction d’impôt / prix d’achat du bien] x 100.

Voici une simulation d’investissement en loi Pinel.
Imaginons que vous achetez un appartement neuf de 39 mètres carrés dans une ville située en zone A pour un prix de 240 000 euros. Il est loué 603 euros par mois, les charges dont vous devrez vous acquitter sont de 900 euros, l’impôt foncier de 870 euros et la gestion locative du bien de 696 euros. L'avantage fiscal obtenu grâce à la loi Pinel sera de 50 400 euros pendant douze ans, soit 4 200 euros chaque année.

Est-il possible de cumuler la loi Pinel avec d’autres dispositifs de défiscalisation ?

Oui, c’est possible. La loi Pinel peut être cumulée avec d’autres dispositifs proposant une défiscalisation, à condition que l’investissement soit réalisé sur deux biens distincts. À noter également que cet investissement ne doit pas excéder le plafond global des niches fiscales qui s’élève à 10 000 euros par an et par foyer fiscal.

Vous souhaitez en savoir plus sur les différents dispositifs de défiscalisation et en particulier sur la rentabilité en loi Pinel ? Citya Immobilier, expert en investissements locatifs, est à vos côtés pour vous renseigner et pour vous aider à obtenir le meilleur rendement possible en loi Pinel.
N’hésitez pas à nous contacter pour nous exposer vos projets. Nous vous accompagnerons pas à pas jusqu’à leur concrétisation.
Optimisez vos placements immobiliers grâce aux conseils de nos experts en défiscalisation. 
Nous trouverons pour vous les investissements les plus rentables et nous vous aiderons à défiscaliser à l’aide des différents dispositifs en place actuellement.