Quel est le coût d’un terrain à bâtir ?

Guide immobilier Neuf

Vous avez envie d’avoir une maison neuve et vous avez décidé de la faire construire. Avant d’entamer la construction, vous devrez acheter un terrain constructible qui corresponde à vos envies et à votre budget. Le plan local d’urbanisme pourra vous indiquer ceux qui peuvent recevoir des constructions ou non. À quoi s’attendre au niveau du coût d’un terrain à bâtir ?

À quel coût s’attendre pour l’achat d’un terrain à bâtir ?

Il est réellement difficile de dire un chiffre pour le coût. Un terrain constructible se montre plus cher qu’un terrain non-constructible. Sachez que le prix continue de grimper et peut changer tous les mois ou années.

 

En mai 2022, le prix moyen du terrain à bâtir se situe autour des 150 € le mètre carré à l’échelle nationale. Ce tarif dépend forcément de nombreux paramètres, ce chiffre est donc à prendre avec des pincettes. En effet, on peut remarquer dans certains endroits qu'il peut coûter peu cher : 50 € le m², tandis que dans des localisations prisées, cela peut monter à 800 € le m² !

 

N’oubliez pas que lors de l’achat, vous devrez régler les frais de notaire : cela représente au moins 7 à 8 % du prix de vente. Cela fait partie des frais annexes qu’on a tendance à oublier lors de la construction de la maison .

 

Retrouvez quels sont les frais annexes lors de la construction d'une maison ?

Bien sûr, il faudra prévoir un budget pour faire construire votre maison en plus du coût du terrain.

 

Qu’est-ce qui influence le coût d’un terrain à bâtir ?

Le prix du terrain constructible peut varier en fonction de l’endroit où il se trouve. Cela dépend de la région, mais aussi de la ville. Par exemple, en Île-de-France et notamment Paris, c’est là où ils sont les plus onéreux. En zone rurale par contre, il aura tendance à fortement baisser.

 

Bien sûr, la surface totale détermine également le prix, c’est logique. Attendez-vous à un coût plus important pour une grande superficie. La proximité avec des commodités ou non (commerces, transports en commun, écoles) fait augmenter le chiffre. Les parcelles de lotissement au sud sont souvent les plus chères, car l’exposition au soleil s’y révèle plus agréable.

 

Avant d’acheter le terrain, vous devrez vérifier certains documents comme le plan local d’urbanisme et l’état des risques et pollution (ERP). Plus il est difficile de construire sur le terrain à cause de la nature du sol ou de son environnement, moins le terrain sera cher. Un sol argileux ou rocailleux nécessite des matériaux plus spécifiques, ainsi qu’une adaptation de la construction à sa nature. Cela entraînera forcément des frais supplémentaires de la part du futur propriétaire.

 

De même, le fait que le terrain soit en pente demande un véritable aménagement. Une exposition à des risques naturels ou technologiques fait fortement diminuer le chiffre.

 

La propriété peut ne pas être viabilisée, ce qui encore une fois, diminue sa valeur. Ce raccordement se fait au niveau de ces réseaux : eau, gaz, électricité, téléphone. Pour un terrain en lotissement, vous n’aurez pas à vous soucier de cela. En revanche, pour un terrain isolé, le propriétaire peut le vendre sans obligation de raccordement. Son prix peut alors doubler s’il a subi des travaux de viabilisation.

 

Faire construire sa maison comporte des avantages, certes, mais le processus peut s’avérer compliqué. Alors qu’avec une construction neuve réalisée par un promoteur, vous n’avez pas à vous préoccuper des règles d’urbanisme. Pensez à demander un certificat d’urbanisme pour évaluer le coût du terrain, car vous ne pouvez pas embarquer le PLU.

 

Choisir un terrain moins cher ou non pour la construction de sa maison ?

À vous de voir si vous préférez une facilité d’aménagement en optant pour un terrain qui présente peu d’obstacles naturels. Parfois, il s’avère plus avantageux de payer un prix plus élevé pour facilement construire sa maison. En effet, les travaux de viabilisation, le bornage et le terrassement peuvent finalement revenir plus chers. En pensant faire une affaire, vous pouvez vous retrouver avec un terrain difficile à bâtir.

 

Dans tous les cas, pour l’accession à l’immobilier neuf, vous pouvez avoir des aides. Finalement, le prix de vente et les frais annexes sont vraiment à prendre en considération avant d’acheter. On a tendance à oublier que cela peut représenter un sacré investissement !

 

Vous voulez savoir si le terrain que vous convoitez affiche un prix juste ? Vous pouvez faire son estimation en comparant ce qui se trouve sur le marché immobilier. Les particuliers n’ayant pas eu recours à un professionnel pour estimer leur propriété, peuvent avoir tendance à augmenter le prix. Vous pouvez aussi demander à la mairie de vous fournir une liste des terrains dernièrement vendus.

 

En reconsidérant tout cela, vous vous demandez s’il n’est pas mieux d’acheter un logement en VEFA ? Découvrez les frais à prévoir pour l’achat d’une maison neuve. Si vous hésitez toujours entre logement ancien ou neuf, le montant peut se montrer déterminant dans votre projet. 

 

Vous avez un budget de 120 000 € pour une maison ? Consultez ce que vous pourrez avoir avec cette somme.

 

Plus de conseils :