Comment fixer un loyer dans l’immobilier ?

Guide immobilier Location

Le paiement du loyer est une obligation du locataire vis-à-vis du bailleur qui lui loue un logement. Le contrat de bail établi entre les deux parties permet de matérialiser la déclaration du montant du loyer, mais aussi d’évoquer les autres conditions convenues. Il s’agit notamment du montant des charges locatives, de la durée du bail ou encore du mode de paiement. Alors, quels sont les différents paramètres qui composent un loyer dans l’immobilier et comment le fixer ? Découvrez les éléments de réponse de Citya Immobilier.

Qu’est-ce que le loyer dans l’immobilier ?

Le loyer : définition

Le loyer dans l’immobilier est une somme versée mensuellement par un locataire au propriétaire qui lui loue son appartement ou sa maison. Le montant est mentionné dans le contrat de bail signé entre les deux parties. 

À noter que l'indice et l'indexation du loyer sont révisés chaque année.

 

Quels sont les différents modes de paiement du loyer dans l’immobilier ?

Le mode de paiement du loyer le plus utilisé est le virement bancaire automatique. Le locataire mandate sa banque pour réaliser la transaction chaque mois à une date décidée d’un commun accord avec le propriétaire et précisée dans le contrat de location

 

Le bailleur est tenu de fournir une quittance de loyer à son locataire, afin d’attester le paiement du loyer. La quittance de loyer pourra être utilisée par la suite par le locataire pour une éventuelle recherche d’un autre bien immobilier en location

 

Le paiement du loyer peut aussi être effectué par un virement ponctuel exécuté par le locataire, mais aussi par chèque et parfois même en espèces.

 

Que se passe-t-il en cas de loyers impayés ?

Les loyers impayés sont la hantise des propriétaires. Bien souvent, les loyers permettent au bailleur de financer le crédit consenti pour acheter le bien immobilier mis en location. 

 

En cas de loyers impayés, voici comment agir :

  • prenez contact directement avec votre locataire pour discuter du problème et tenter d’aboutir à une option amiable ;
  • si la situation n’évolue pas favorablement, adressez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception dans laquelle vous l’invitez à payer le loyer ;
  • si malgré toutes vos tentatives vous n’avez pas réussi à obtenir gain de cause, vous pouvez saisir les juridictions compétentes pour résoudre cette situation conflictuelle.

 

Pour vous prémunir contre toute carence de paiement de vos locataires, vous avez la possibilité de souscrire une assurance loyers impayés. 

 

Citya Immobilier vous propose un service de gestionnaire immobilier. N’hésitez pas à nous déléguer la location de votre logement afin de vous décharger de tous les problèmes que vous pourriez éventuellement rencontrer.

 

Les charges locatives : une part importante du loyer

De quoi sont constituées les charges en copropriété ?

Dans une copropriété, les propriétaires et les locataires doivent s’acquitter d’un certain nombre de charges destinées à assurer son bon fonctionnement. 

 

Il s’agit notamment :

  • de l’entretien des espaces verts ;
  • de l’entretien et l’électricité des parties communes ;
  • des travaux des espaces communs ;
  • de l’eau utilisée par la copropriété dans la résidence ;
  • des frais liés à la présence éventuelle d’un ascenseur.

 

Quelles sont les charges qui incombent au locataire ?

Le locataire doit s’acquitter mensuellement d’un montant correspondant à sa part de charges. Ce règlement se fait conjointement à celui du loyer.

 

  • L’entretien de l’immeuble : il s’agit de l’entretien de la résidence, notamment les parties communes et les espaces verts, mais aussi des réparations effectuées sur du mobilier ou des appareils destinés à un usage collectif. Le locataire habite le bien et bénéficie des parties communes. À ce titre, c’est à lui que revient de payer cette partie des charges.
  • Les biens utiles : ce sont les produits et services liés à l’immeuble et que le locataire utilise couramment, comme l’eau et l’électricité des parties communes.
  • La taxe sur les ordures ménagères est redevable par le locataire et doit être mentionnée dans le bail de location.

 

Quelles sont les provisions pour charges locatives ?

Les provisions pour charges locatives sont déterminées annuellement par le propriétaire.

Le montant est établi selon celui constaté l’année précédente pour le paiement des charges. Cette somme est ensuite ramenée à un mois, puis une répartition est faite entre les charges supportées par le bailleur et celles qui incombent au locataire. Le montant est dû par celui-ci chaque mois en même temps que le paiement du loyer.

 

Vous souhaitez être aidé pour votre gestion immobilière et plus particulièrement la gestion du loyer ? Citya Immobilier vous propose un accompagnement personnalisé pour réussir votre projet et optimiser vos revenus locatifs.

 

N’hésitez pas à nous contacter : nos collaborateurs sont à votre disposition pour faire un bilan de votre situation et pour répondre à chacune de vos interrogations.

 

 Retrouvez aussi des informations sur :