Villes moyennes : un immobilier en plein essor

Guide immobilier Estimer

Vous ressentez le besoin d’un environnement spacieux et calme ? Les villes moyennes ont bien des attraits que les Français redécouvrent. Loin des zones rurales désertées d’autrefois, elles offrent désormais pour la plupart les structures des grandes agglomérations avec une qualité de vie supérieure. Explications sur les évolutions du marché immobilier et l’essor de ces communes.

Les atouts des villes moyennes

Depuis la crise sanitaire, les Français ont pris conscience du besoin d’améliorer leur qualité de vie pour ce qui est le logement et l’immobilier. Des villes comme Poitiers, Troyes ou Nîmes possèdent bien des atouts. En 2021, une année de record de transactions immobilières, l’immobilier en France a subi des bouleversements et l’estimation des prix est revue régulièrement à la hausse.

 

L’envie accrue d’espace et de verdure n’a pas fait oublier les autres critères. Les communes les plus dynamiques sont celles qui bénéficient de l’embellie des marchés immobiliers. D’autant plus que cela s’accompagne généralement de plus de facilités pour trouver un emploi sur place ou dans une métropole proche.

 

La qualité des réseaux de transports accentue encore plus cet effet. Les familles recherchent de bonnes écoles, des boutiques variées et nombreuses et une vie culturelle et sportive riche, sans négliger les services hospitaliers. Autant d’éléments qui jouent dans l’attractivité de la ville et agissent sur le prix moyen immobilier. Ils influent sur le prix moyen d’un appartement, le prix moyen d’une maison ou le prix moyen du terrain par département et par ville.

 

Des actions territoriales qui favorisent l’immobilier

Pour améliorer les conditions de vie de leur population, 222 communes sont engagées dans le dispositif Action Cœur de Ville. Ce programme d’envergure nationale a vu le jour pour aider les collectivités territoriales dans la préservation et l’aménagement de l’habitat dans les centres-villes. Les résidents bénéficient ainsi d’un centre urbain rénové avec de multiples commerces. Tout est mis en œuvre pour développer l’activité économique et culturelle. Les villes moyennes représentent d’ailleurs une part notable de la population française, environ un quart.

 

Parmi les enjeux de ce dispositif, la volonté de fournir une offre locative avantageuse parallèlement à une politique de développement durable à des publics moins favorisés. Les prix de vente de ces logements anciens à rénover sont des prix bas en immobilier. Action Logement, l’Anah et les collectivités facilitent leur acquisition grâce à l’octroi d’aides. Subventions publiques et prêts à taux réduits sont accordés pour réhabiliter ces logements. En contrepartie, le prix du loyer sera plafonné. Cela favorise aussi l’achat pour les ménages modestes et diminue le nombre d’années de revenus nécessaires pour devenir propriétaire.

 

Si vous désirez effectuer un investissement locatif dans l’une de ces villes, contactez-nous. De Dunkerque à Perpignan, de Saint-Nazaire à Besançon, nous vous proposerons des biens ayant fait l’objet d’une juste estimation pour un appartement ou une maison.  

 

Des changements de vie qui favorisent la mobilité  

Attirés par des villes de taille moyenne, les acquéreurs profitent d’une géographie favorable. Les territoires ruraux ont retrouvé leurs lettres de noblesse, tout en bénéficiant des facilités de la vie urbaine. Le développement du télétravail a modifié les priorités et la tendance du marché immobilier. Délaissant un peu l’immobilier à Paris pour s’orienter vers un appartement ou une maison en province, les Français ne veulent plus s’astreindre à vivre dans de trop petites superficies.

 

Désormais, l’immobilier répond à de nouveaux besoins. La recherche du bien idéal plus spacieux se fait de plus en plus croissante. Les acheteurs privilégient une résidence avec du terrain ou un appartement avec un beau balcon.

 

Ainsi d’après une étude du Conseil supérieur du notariat, l’année 2021 se démarque par un accroissement significatif de l’achat de maisons avec extérieur dans les communes de 20 000 à 50 000 habitants. Dans le même temps, l’achat d’appartements à Paris ou dans les grandes métropoles est délaissé. Pour établir un juste prix immobilier, les experts de Citya proposent une première estimation en ligne. Vous pouvez aussi consulter les annonces immobilières de votre région. Une rencontre avec nos agents immobiliers permettra de déterminer la valeur de votre bien ou vous aidera à fixer le prix du loyer.

 

Des prix qui restent attractifs

Le prix moyen des ventes immobilières et des biens à louer a grimpé dans les villes de moins de 50 000 habitants. La pandémie a agi comme un révélateur et un accélérateur.

 

Pourtant, malgré le nombre croissant de transactions, les prix restent inférieurs à ceux des grandes villes et ceci même en intégrant le prix du terrain pour les constructions neuves. Ces villes affichent certes des hausses équivalentes à celles de Paris d’il y a quelques années, mais les écarts de prix subsistent.

 

Comprendre l’évolution des prix immobiliers permet d’anticiper une augmentation ou une baisse des prix aussi bien pour l’achat-vente que pour la location en France. Elle est en effet moins prévisible dans les villes de taille moyenne que dans les villes à plus forte densité, car pour ces dernières, la courbe suit une progression ascendante régulière depuis plusieurs années. L’expertise locale de nos conseillers vous assure la meilleure estimation du prix immobilier. La tendance immobilière n’est pas liée uniquement à la conjoncture. Elle s’appuie aussi sur les critères objectifs des données immobilières et de la Carte Prix Immobilier des Notaires du Grand Paris.