Tout savoir sur le principe de prêt immobilier

Guide immobilier Estimer

Vous envisagez d’acheter un logement et vous avez besoin de contracter un prêt immobilier pour cela ? Souscrire un prêt immobilier est une décision qui engage souvent sur une longue durée. Il est donc très important d’en connaître tous les tenants et les aboutissants, de comparer les offres de crédit et de calculer votre capacité d'emprunt.  Citya Immobilier vous donne les clés capitales pour obtenir votre prêt immobilier, réussir votre achat immobilier au meilleur prix et concrétiser tous vos nouveaux projets !

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Un prêt classique immobilier est une opération qui implique un organisme prêteur, généralement une banque ou une société de financement et un ou plusieurs emprunteurs qui souhaitent faire l’acquisition d’un logement. 

Depuis le 1er juillet 2016, le législateur distingue les crédits pour acheter un bien immobilier de ceux destinés à réhabiliter une habitation. Dans ce dernier cas, seul un crédit à la consommation peut être accordé. 
 

Comment connaître les conditions proposées par les banques ?

Les établissements bancaires et les intermédiaires de crédit ont l’obligation de fournir au public l’ensemble des renseignements sur les crédits proposés.
 

Il s’agit notamment de :

  • la nature, l’objet et les différentes durées proposées pour souscrire un prêt personnel immobilier ;
  • les taux immobiliers disponibles : taux fixe, taux variable ou taux révisable ;
  • les conditions de remboursement du crédit ;
  • une illustration concrète des modalités de l’emprunt immobilier à travers un exemple ;
  • les sûretés permettant de garantir le crédit, telles qu’une caution ou une hypothèque.

À noter que ces informations doivent être mises à la disposition des clients sous forme de support papier ou électronique. Les sites internet des banques affichent généralement ces renseignements. 
 

Prêt immobilier : quels sont les différents types de taux ?

Il existe deux types de taux immobiliers :

  • le taux fixe est déterminé à l’avance et est proposé en amont aux emprunteurs, les mensualités sont identiques chaque mois ;
  • le taux variable ou révisable est établi selon un indice de référence dont les variations à la hausse ou à la baisse auront un impact sur le calcul et donc le coût de la mensualité pendant toute la durée du crédit.

Bon à savoir : dans certains cas, le taux d’intérêt variable ou révisable peut être assorti d’un seuil à ne pas dépasser. Celui-ci peut-être fixé à la hausse ou à la baisse. On parle alors de taux d’intérêt immobilier variable ou révisable “capé”.
 

Taux effectif global (TEG) / Taux annuel effectif global (TAEG) : définition et explications

Si les deux appellations TEG et TAEG sont souvent utilisées, elles évoquent la même notion. Depuis le 1er octobre 2016, on parle de TAEG. Il s’agit concrètement du coût global du crédit immobilier.
 

Le TAEG comprend :

  • le taux d’intérêt initialement convenu ;
  • les différents frais inhérents au crédit logement tels que les frais de dossier ou une assurance emprunteur obligatoire ;
  • les taxes ;
  • les éventuels frais de caution ou d’hypothèque ;
  • les émoluments d’un courtier immobilier le cas échéant.

Connaître le montant du TAEG est primordial, car il vous permet de comparer les différentes propositions qui vous sont faites pour souscrire un crédit. Il figure dans les documents d'informations transmis avant la signature du contrat de prêt immobilier.
 

Citya Immobilier répond à toutes les questions que vous vous posez

La souscription d’une assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’assurance de prêt emprunteur n’est pas obligatoire. Cependant, le prêteur, que ce soit la banque ou une société de financement, considère généralement que cette garantie est indispensable pour contracter un prêt logement.

Dans la pratique, l’assurance emprunteur est imposée par les banques.
 

Quelles sont les garanties qu’une banque peut demander ?

Une banque demande généralement un certain nombre de garanties pour consentir à accorder un crédit. 
 

Il peut s’agir :

  • d’une hypothèque ;
  • d’un cautionnement ;
  • d’un nantissement tel qu’un contrat d’assurance-vie.

L’ouverture d’un compte auprès de l’organisme prêteur est-elle obligatoire ?

Depuis le 24 mai 2019 et la loi “Pacte”, les organismes prêteurs n’ont plus le droit d’obliger leurs clients à ouvrir un compte dans leur établissement. 

Néanmoins, une banque peut vous demander d’y domicilier vos revenus en échange de certains avantages :

  • la réduction du taux d’intérêt, qui doit être expressément stipulée dans le dossier de prêt ;
  • le montant relatif à la domiciliation de vos salaires, qui doit être intégré dans le taux annuel effectif global (TAEG).

Bon à savoir : si la banque vous fait cette proposition, mais que la contrepartie ne vous semble pas suffisante, vous avez la possibilité de faire jouer la concurrence et de comparer les offres. 
 

Vous avez désormais toutes les clés pour réaliser et réussir votre projet d'achat immobilier et obtenir une offre personnalisée dédiée, qui correspond à votre budget avec le meilleur prêt possible, avec ou sans apport.

N'hésitez pas à solliciter plusieurs établissements bancaires pour bénéficier du meilleur crédit immo à un taux d'emprunt avantageux. Vous pouvez également renégocier les conditions de votre crédit, mais aussi effectuer un nouveau calcul de celles de l'assurance de prêt.
 

Découvrez nos autres articles sur la notion de prêt immobilier pour apporter des réponses à vos problématiques et vous donner les solutions nécessaires pour réussir tous vos investissements :

Consultez également nos guides pour préparer au mieux votre :