Guide immobilier Location

Nos guides dans l'immobilier en location

Comment trouver un garant pour une location ?

Lorsqu’on souhaite louer un appartement ou une maison, il est possible que le bailleur (propriétaire) demande un garant. Voyons ensemble comment trouver un garant, qui peut se porter garant et quel est son rôle dans un contrat de location.

Quel est le rôle du garant immobilier ?

Le garant est une personne qui dispose de revenus suffisants pour payer un loyer à la place du locataire s’il est dans l’incapacité de le faire. Cela peut être un garant physique (membre de la famille, ami, tiers) ou un garant moral (entreprises, banques, associations).  Lorsqu’une personne se porte garante, elle s’engage donc à dédommager le bailleur si le locataire ne paye pas son loyer.

  • Le garant s’engage donc sur différents points : la durée du cautionnement : elle peut être déterminée en amont. Si c’est le cas, le garant sera dans l’incapacité de retirer sa caution avant le terme de la durée de cautionnement (sauf cas particulier). Au contraire, si la durée de la caution est illimitée, le garant se porte alors caution sur toute la durée du bail (même si ce dernier est reconduit). Cependant, il pourra mettre fin à son engagement dès la fin du bail, sans tenir compte s’il a été reconduit ou non.
  • le montant garanti : dans la plupart des cas, il s’agit du montant du loyer avec charges) :

Attention : se porter garant est un geste solidaire, mais peut aussi se révéler à double tranchant si ce n’est pas une personne de confiance.

Comment trouver un garant et sous quelles conditions ?

Comme vous l’avez compris, un propriétaire demande au locataire d’avoir un garant pour des questions de prudence. En effet, il s’agit pour lui d’une sécurité qui lui garantit que le loyer lui sera payé. Il est possible de trouver un garant parmi les personnes physiques tel qu’un ami, un membre de la famille, ou encore une simple connaissance. Une personne morale peut également se porter garant. Qu’est-ce que cela signifie ?

Et bien cela consiste en faire appel à une entreprise de cautionnement, une banque ou encore une association, qui va se porter garante en cas d’impossibilité de payer le loyer, les charges, et toutes les sommes dues par le locataire à son propriétaire concernant le logement.

Pour se porter garant, un document écrit est obligatoire. Cela s’appelle le contrat de cautionnement. Ce document est rédigé entre le bailleur et le garant et doit être précis pour bien spécifier la nature et la durée de cautionnement. Il est possible de faire un contrat de cautionnement chez le notaire qui sera alors un contrat “acte authentique”. Pour tout savoir sur les garants, vous pouvez consulter notre article dédié.

Le type de caution

Il existe deux principaux types de caution : la caution simple et la caution solidaire. La caution simple va obliger un propriétaire à entamer des poursuites contre son locataire en priorité. Si, après discussion, le locataire n’est pas solvable, il fera alors appel au garant pour régler les dettes de l’occupant du logement.

En cas de caution solidaire, le garant doit immédiatement régler les dettes du locataire. Le bailleur peut donc s’adresser directement au garant, sans passer par le locataire. Le garant pourra, par la suite, se retourner contre le locataire pour lui réclamer la somme qu’il a avancée.

À titre d’information, sachez qu’il est possible d’avoir plusieurs garants. Ils répartissent alors le montant des frais à régler au bailleur. Un propriétaire choisit souvent de confier la gestion locative de son appartement à une agence immobilière comme Citya qui sélectionne un dossier de location sérieux.

Il existe également des cautions telles que la garantie Visale. Pour en bénéficier il faut faire la demande et déposer un dossier avant la signature du bail et avoir un CDI. C’est une solution intéressante.

Sont également proposées des assurances loyers impayés pour louer son appartement ou sa maison en toute tranquillité !

Trouvez votre guide par métier