Frais d’agence en location | Citya Immobilier
Guide immobilier location

Louer un bien immobilier

Frais d’agence en location

Évidemment, passer par une agence pour obtenir une location demande de régler des frais supplémentaires. C’est d’ailleurs pour cette raison que certaines personnes préfèrent réaliser cette recherche par leur propre moyen. Pour autant, le paiement de ces honoraires permet de gagner du temps… donc de l’argent.

Les frais d’agence en location expliqués

Avant toutes choses, il faut savoir que les frais d’une agence immobilière sont encadrés par la loi ALUR. Ce qui signifie, en d’autres termes, qu’ils sont encadrés par l’état. Ainsi, pour un locataire, il est rassurant de savoir qu’une agence ne peut pas surfacturer une prestation.

Dans tous les cas, si vous voulez savoir à quoi correspondent ces frais d’agence, sachez que cela concerne l’ensemble du travail de l’agent professionnel :

  • La visite du logement ;
  • La constitution du dossier ;
  • La rédaction du bail d’habitation ;
  • L’état des lieux d’entrée et de sortie ;
  • Etc.

Il faut savoir que c’est au locataire de régler ces honoraires. Par contre, la rémunération de l’agence immobilière (et du professionnel en charge du dossier) est à la charge du propriétaire – bailleur.

Pour résumer : tout ce qui concerne la gestion du bien est à la charge des bailleurs. Tous les autres frais liés à la location du bien sont facturés au locataire.

Loi ALUR et plafonnement des honoraires des agences immobilières

Évidemment, la profession immobilière est très encadrée par l’État qui se charge de vérifier que chacun puisse vivre avec dignité dans un logement habitable, sain et sécurisé. Et cela passe par l’encadrement des honoraires des agents immobiliers.

De ce fait, il faut savoir que, depuis 2014, la loi ALUR propose un barème de calcul des frais d’agence très précis. Cela est renforcé par un arrêté du 10 janvier 2017 qui oblige les agents immobiliers à être totalement transparents sur leurs honoraires.

Cela signifie qu’avant la location, le futur locataire doit connaître aussi bien le montant des honoraires que tous les éléments liés à la location du logement. Parmi ceux-ci, nous trouvons la surface habitable des logements, la commune (ou l’arrondissement), le montant du loyer mensuel (charges comprises la plupart du temps), le montant du dépôt de garantie ainsi que le type de logement (location meublée ou non).

Calcul des honoraires des agences en fonction des zones

Pour en savoir plus sur le calcul des honoraires, il convient de s’intéresser précisément à la zone d’habitation : zone très tendue, zone tendue et reste du territoire.

Pourquoi les distinguer ? Parce que le prix par mètre carré de surface habitable des honoraires évolue en fonction de la zone. Ainsi, en zone très tendue, ces frais sont de 12€ + 3€ pour l’état des lieux d’entrée. Ils sont fixés à 10€ + 3€ pour les zones tendues et 8€ + 3€ pour le reste du territoire géographique.

Évidemment, cela est imputable au locataire et plafonné par la loi ALUR. Ces plafonds sont liés au montant payé par le propriétaire, mais aussi aux frais liés au type de zone.

Vous aussi, louez votre bien en toute sérénité en faisant confiance aux experts du réseau Citya.