Apport immobilier : un élément important lors de l’achat d’un bien

Guide immobilier Location

Vous envisagez d’acheter une maison, un appartement ou un terrain et vous réfléchissez à votre financement ? L’apport immobilier est un élément important de votre projet. Si certaines banques le réclament, celui-ci n’est pas nécessairement obligatoire. Citya Immobilier vous dit tout sur l’apport immobilier lors de l’achat d’un bien immobilier.

Qu’est-ce que l’apport immobilier ?

L’apport immobilier est une somme d’argent consacrée au financement de l’achat d’un logement. Cet apport personnel est utilisé pour payer une partie de crédit, notamment les frais de notaire, de dossier et de garanties. 

Certaines situations nécessitent moins de fournir un apport que d’autres. Dans le cas d’un investissement locatif ou de l’achat d’une résidence secondaire, les banques sont moins regardantes sur la présence ou non d’un apport financier immobilier. 

Quel montant d’apport personnel faut-il consacrer à l’acquisition d’un bien immobilier ? 

Bien qu’il n’existe pas de règles précises à ce sujet, l’apport immobilier doit généralement être égal à au moins 10 % de la somme empruntée. Si vous souhaitez contracter un prêt de 100 000 euros, l’apport personnel sera alors de 10 000 euros. 

Vous disposez d’un apport immobilier et vous vous demandez quel montant la banque sera prête à vous accorder ? Il vous suffit de faire le calcul inverse. Si la somme que vous envisagez de consacrer à l’achat d’un logement est de 20 000 euros, vous pourrez normalement emprunter au moins 200 000 euros. 
 

À noter que cette règle des 10 % n’est pas systématique et qu’elle varie d’un établissement bancaire à un autre. Selon les banques, le pourcentage pourra varier de 10 à 20 %. Lorsque le marché est particulièrement, il peut arriver que le montant de l’apport s’élève à près de 40 % du coût de l’opération !

Quels sont les avantages à posséder un apport immobilier à consacrer à votre projet ?

L’apport immobilier est un bon moyen de faire diminuer votre mensualité. C’est également un levier de négociation avec la banque pour faire diminuer le taux d’intérêt. Si vous possédez un apport élevé, l’établissement bancaire que vous sollicitez sera plus enclin à financer votre projet. Vous pourrez également en profiter pour réduire les dépenses annexes comme les frais de dossier, le coût de l’assurance emprunteur ou encore les pénalités de remboursement anticipé.
 

L’apport immobilier est un élément important pour les banques. Il démontre votre sérieux sur le plan financier et votre capacité à vous constituer une épargne. Certaines banques accepteront même de revoir votre taux d’endettement à la hausse. Votre capacité d’emprunt sera donc plus élevée !

Quels sont les différents moyens de disposer d’un apport personnel ?

L’apport personnel peut provenir de différentes sources :

  • l’épargne ;
  • les économies personnelles ;
  • une somme faisant suite à la vente d’un logement ;
  • un prêt-relais ;
  • une donation ;
  • un héritage.

Certains livrets d’épargne et prêts relatifs à l’immobilier sont parfois considérés par les banques comme un apport personnel.

Il s’agit notamment :

  • d’un plan épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL) ;
  • un prêt à taux zéro (PTZ) dans le cadre d’un premier achat immobilier ;
  • un prêt action logement ou un autre prêt accordé selon des conditions de ressources.

Est-il possible d'acquérir un bien immobilier sans apport ?

Bien qu’un apport personnel soit souvent souhaité par les banques, il n’est pas obligatoire. Il n’existe d’ailleurs aucune loi qui le stipule. Selon votre profil, vous pouvez obtenir un prêt financé à 100 % par l’établissement bancaire que vous sollicitez. 
 

Pour cela, il est important que votre dossier soit le plus solide possible. Certains éléments sont particulièrement scrutés par les banques, notamment :

  • le montant de vos ressources ;
  • votre situation professionnelle, en particulier la sécurité de l’emploi et votre ancienneté dans le poste occupé ;
  • une situation financière stable.

Vous devrez également justifier de l’absence d’apport immobilier. Cela peut s’expliquer par un fait de vie comme une longue maladie ou un imprévu financier.
 

L’absence d’apport personnel impacte nécessairement sur le taux d’intérêt consenti par la banque. Celui-ci sera probablement plus élevé que si vous aviez une somme d’argent à consacrer à votre projet. Conséquence : le coût global de votre crédit immobilier sera plus élevé.
 

Citya Immobilier vous accompagne pour concrétiser tous vos projets

Vous souhaitez être accompagné dans la recherche du bien de vos rêves ? Vous vous posez encore des questions sur la notion d'apport immobilier dans le cadre d'un achat ? Citya Immobilier vous propose des conseils de qualité pour vous guider jusqu'à la réussite de vos transactions immobilières.

N’hésitez pas à nous contacter : nos conseillers sont à votre disposition pour répondre à chacune de vos questions.

Découvrez nos autres articles pour vous permettre de compléter le niveau de vos connaissances sur le thème de la location vente :