Quels sont les différents types de contrats de vente dans l’immobilier ?

Guide immobilier Location

Un contrat de vente est un document signé entre deux ou plusieurs parties et qui permet de matérialiser un accord et un consentement mutuel dans une transaction immobilière. Il matérialise le consentement entre les protagonistes. Il permet de faire appliquer les différentes lois du Code civil et du Code du commerce sans commettre d'erreurs. Il offre une protection contre d'éventuels litiges en définissant précisément tous les points de la transaction. Citya Immobilier vous dit tout sur les contrats de vente utilisés dans l’immobilier et sur leur importance pour l’acheteur et le vendeur.

Contrat de vente : définition

Un contrat de vente, que l’on trouve également sous l’appellation d’acte de vente immobilier ou d’acte définitif de vente, est un document conclu entre un ou plusieurs acquéreurs et un ou plusieurs vendeurs. Il possède une valeur juridique. Il permet de préciser en ses termes qu’un bien immobilier est cédé par un propriétaire à un acquéreur.

Pour être valide en France, le contrat de vente doit être rédigé par écrit, puis ratifié par les différentes parties.
 

Bon à savoir : le contrat de vente dans l’immobilier diffère d’un contrat de prêt immobilier. Ce dernier est conclu entre le futur propriétaire et le créancier, souvent un établissement bancaire. Il s’agit du crédit consenti pour financer l’achat de la maison, de l’appartement ou du terrain faisant l’objet de la transaction immobilière. Le contrat de vente quant à lui ne porte que sur la propriété. 

Quels sont les différents types de contrats de vente ?

La promesse de vente

La promesse de vente concerne le premier contrat de vente dans une transaction immobilière. Le vendeur s’engage à céder son logement à l’acheteur. Celui-ci règle à ce moment-là 10 % du coût du bien en guise de réservation. 

Le compromis de vente

Le compromis de vente permet de franchir une étape supplémentaire dans l’opération immobilière. À ce stade, l’acquéreur est également impliqué. Celui-ci s’engage à acheter le logement, tandis que le vendeur ne peut plus le proposer à la vente.

Le compromis de vente pose les bases de la suite de la transaction immobilière. Il précise le laps de temps qui mène jusqu’à la signature de l’acte définitif et les conditions suspensives à la validité de la vente.

À noter que l’acquéreur peut encore se rétracter dans un délai de dix jours à compter de la réception du compromis de vente. 

L’acte de vente

L’acquéreur a obtenu son crédit immobilier et les conditions suspensives sont levées : l’acte de vente authentique peut être signé ! Cette étape se déroule chez un notaire en présence de toutes les parties, qui signent tour à tour l’acte de vente. À l’issue de la signature, le transfert de propriété est effectif et les clés sont remises à l’acheteur, qui prend officiellement possession du bien de plein droit.

À noter que l’acte de propriété est remis à l’acquéreur quelques mois plus tard.

Quels sont les éléments qui doivent figurer dans un contrat de vente ? 

Les éléments qui doivent figurer dans un contrat de vente varient selon la nature de ce dernier. En effet, certains points, clauses et obligations sont néanmoins incontournables et sont à mentionner impérativement.

Il s’agit notamment :

  • des coordonnées de l’acquéreur et du vendeur ;
  • de la description précise du bien faisant l’objet de la transaction immobilière :
    • l’adresse du logement ;
    • le nom de l’ancien propriétaire ;
    • la nature du bien ;
    • la présence d’une hypothèque le cas échéant ;
    • les équipements du logement ;
    • les différents diagnostics immobiliers ;
  • le prix de vente convenu entre les parties ;
  • les modalités de paiement ;
  • le coût des honoraires le cas échéant ;
  • la date prévue d’entrée dans les lieux ;
  • les conditions suspensives.

À noter que cette liste n’est pas exhaustive et que d’autres éléments peuvent figurer dans les contrats de vente. 

Comment préparer et rédiger un contrat de vente ? 

La promesse de vente et le compromis de vente : les avant-contrats

Ces deux avant-contrats ne requièrent pas nécessairement la présence d’un notaire. Ils peuvent être signés sous seing privé. Nous vous recommandons cependant de signer ces contrats au sein d’une étude notariale pour sécuriser votre transaction immobilière. 

L’acte de vente définitif 

L’acte de vente définitif est normalement signé quelques mois après la signature du compromis de vente. C’est le notaire qui rédige le document. La signature de l’acte de vente définitif se fait en présence du notaire et des parties.
 

Bon à savoir :

Plus le compromis de vente est signé rapidement, plus la transaction le sera également. Pour gagner du temps, il est possible de signer électroniquement le compromis de vente. C’est un procédé désormais reconnu, sécurisé et parfaitement légal. 
 

Citya Immobilier vous guide et vous accompagne pour réaliser tous vos projets

Vous êtes un particulier et vous désirez être guidé et accompagné par un professionnel de l'immobilier dans la recherche du logement de vos rêves ? Citya Immobilier vous livre des conseils avisés et pertinents pour vous conduire à la réussite de vos transactions immobilières en toute sécurité.

N’hésitez pas à nous contacter : nos conseillers sont à votre service pour répondre à vos différentes interrogations. 

Vous souhaitez en savoir plus sur la thématique de la location vente ? Consultez notre page dédiée à ce sujet :