Immobilier commercial : tout savoir sur ce type d’investissement

Guide immobilier Location

La pierre demeure une valeur sûre pour les investisseurs. Les principaux investissements portent sur l'immobilier d'habitation. Pourtant, l'immobilier commercial ou l’immobilier d’entreprise, concède également des avantages intéressants aux investisseurs. Découvrez-en un peu plus sur le sujet avec Citya Immobilier.

L'immobilier commercial : comment le définir ?

Le HCSF ou le Haut conseil de stabilité financière définit l'immobilier commercial comme étant l’ensemble d’actifs immobiliers en possession d'acteurs professionnels. Ces acteurs peuvent aussi louer un local. L'immobilier commercial regroupe ainsi tous les biens utilisés par les entreprises dans le cadre de leurs activités (vente, achat ou location).

 

L'immobilier commercial regroupe les bureaux, les locaux à usage professionnel et commercial, les entrepôts, les hôtels, les boutiques, les parkings privatifs, etc. Peuvent également être considérés comme un bien commercial un local d'habitation qui est toutefois détenu par une société anonyme.

 

Les biens commerciaux permettent aux investisseurs de percevoir des revenus.

 

Immobilier commercial et immobilier d'habitation : quelles différences ?

L'achat ou la location de locaux commerciaux ne répond pas aux mêmes règles que pour des locaux à usage d'habitation

 

Investir dans l'immobilier commercial vous assure notamment des revenus locatifs souvent plus élevés que pour un immeuble d'habitation. Le rendement brut va cependant dépendre de plusieurs éléments, comme l'emplacement et le type de bien immobilier proposé, par exemple.

 

La location d'un local commercial exige la signature d'un bail commercial, d'une durée généralement longue (au moins 9 années). Un bail d'habitation, lui, peut être établi pour quelques mois seulement.

 

L'acquisition d'un local commercial est plus complexe que l'achat d'un bien particulier. Il faut notamment justifier d'un budget assez élevé. Si vous cherchez à financer votre achat par un prêt bancaire, votre organisme bancaire peut vous réclamer un apport personnel important. Généralement, les établissements prêteurs privilégient une durée de remboursement plus courte pour ce type de prêt.

 

Quels sont les différents types de biens commerciaux ?

Les biens commerciaux peuvent être regroupés dans plusieurs catégories, notamment :

  • les bureaux ;
  • les espaces de logistique ;
  • les surfaces de production ;
  • les espaces de loisirs.

 

Quel que soit le type de bien commercial dans lequel vous allez investir, sa valeur dépend principalement de sa superficie et de son emplacement. La valeur foncière d'un bien commercial peut cependant beaucoup varier, contrairement à celle d'un bien d'habitation. La première dépend en majeure partie de l'importance des revenus générés par l'entreprise qui exploite le bien.

 

Immobilier commercial : quelle valeur locative ?

La valeur locative d’un local commercial, qui va servir de base aux impôts locaux ou à la fixation du loyer dans le bail commercial, dépend de l'état du marché locatif.

 

Pour le calcul de la valeur locative d'un bien commercial, il faut se référer à une grille tarifaire répertoriant les différents locaux à usage commercial ou professionnel. Ces derniers sont classés selon leur nature, leur usage, leurs caractéristiques physiques.

 

Il suffit de multiplier le tarif au m2 correspondant à la catégorie du bien à la surface pondérée de celle-ci. On applique ensuite au total un coefficient de localisation. Toutes les parties d'un local commercial ou professionnel ne se destinent en effet pas à la même utilisation. Elles n'ont donc pas toutes les mêmes valeurs. Il est possible par exemple de se servir d'une pièce en guise de stockage uniquement. Le coefficient de localisation va permettre de réduire la superficie de cette partie du local.

 

Immobilier d'entreprise : quelle rentabilité locative ?

L'immobilier tertiaire offre des rendements nettement plus élevés que l'immobilier classique. Pour ce type de bien, le montant du loyer n’est pas plafonné. Ainsi, en s'assurant de trouver des locataires sérieux et qualitatifs, on peut s'attendre à profiter d’une belle rentabilité.

 

À noter que tous les revenus issus de la location d'un bien commercial ou professionnel entrent dans la catégorie des revenus fonciers.

 

Si vous souhaitez, vous aussi, tirer profit de ce marché lucratif qu'est l'immobilier d'entreprise, rapprochez-vous d'experts en location de murs commerciaux pour vous accompagner. Notre agence Citya Immobilier se tient notamment à vos côtés pour vous aider à appréhender ce type d’investissement, qui, bien que rentable, se veut aussi assez complexe.

 

Investissement dans l'immobilier commercial : quels avantages ?

Une rentabilité locative moyenne élevée est le principal avantage concédé par l'immobilier commercial. Mais ce n'est pas le seul point fort de ce type d’investissement.

 

Un tel projet vous assure également une stabilité financière et locative. Le risque d'impayés est limité, car l'occupant dégage des bénéfices de l'utilisation du local commercial. 

 

Comme un bail commercial est fixé pour une durée assez longue, cela réduit la rotation des locataires. Cela tend aussi à réduire les coûts de gestion.

 

Le bail commercial concède également plus de flexibilité qu'un bail de location classique. Sans oublier qu'en cas d'impayés, les recours sont simplifiés.

 

Investir dans l'immobilier commercial : quelques conseils

Se lancer dans l'immobilier commercial exige de prendre maintes précautions.

 

Pour réussir un investissement dans l'immobilier commercial, il faut avant tout faire le choix d'un bon emplacement, surtout si vous ciblez des locataires commerçants. Un bien idéalement situé profite d'autant plus d'une plus-value immobilière importante à la revente.

 

Un emplacement prisé est bénéfique aussi bien pour le bailleur que le locataire. Le premier peut fixer un loyer élevé ; le second, quant à lui, peut jouir d'un chiffre d'affaires conséquent.

 

Les investisseurs doivent aussi bien choisir entre acheter un bien vide ou déjà loué. La deuxième option concède plus d'avantages. Le rendement locatif est connu, les soucis de gestion sont minimisés...

 

Pour mieux vous y retrouver, faites-vous assister par les experts de la meilleure agence immobilière, Citya Immobilier, à chaque étape de votre projet locatif. Spécialisés dans l'immobilier, nous sommes à votre service pour vous aider à mieux appréhender les tenants et aboutissants de l’immobilier commercial.

 

À découvrir également sur le même thème :