L’achat dans l’immobilier ancien : des avantages, des inconvénients et des précautions à prendre

Guide immobilier Estimer

Vous voulez devenir propriétaire d’un immobilier ancien ? Avant d’acheter sur ce marché pour en faire votre résidence principale ou y investir, il convient de vous informer. En effet, cela présente tout de même une somme d’argent conséquente. Découvrez ses avantages et inconvénients, ainsi que des conseils pour ne pas regretter votre achat.

Que désigne-t-on par immobilier ancien ?

Cela ne concerne pas uniquement les bâtiments construits au siècle précédent. Si l’une de ces deux conditions est remplie, on considère que l’appartement ou la maison est ancienne :

  • avoir plus de 5 années d’existence ;
  • avoir fait l’objet de mutation (vente, succession).

 

Quels sont les avantages à acheter de l’immobilier ancien ?

L’avantage que l’ancien a sur l’immobilier neuf, c’est qu’on peut le visiter pour de vrai. Cela permet donc d’avoir un réel aperçu, par rapport à une VEFA, où l’on n’a que les plans. Vous prenez donc moins de risques, car vous savez que le bien existe. Vous verrez ainsi si vous arrivez à vous y projeter. Rappelons que c’est important, car s'il s'agit de votre future résidence principale, vous allez y passer de nombreuses années !

 

Ensuite, le marché de l’ancien est bien plus étendu que le neuf. Vous aurez alors plus de chance de trouver la pépite dont vous rêvez. Vous n'avez qu’à regarder nos annonces immobilières pour le constater de vous-même. Si vous avez une idée bien précise de l’adresse où vous souhaiteriez que le logement soit, c’est plus probable de trouver dans l’ancien. 

 

D’un point de vue esthétique, ce type d’habitations possède un certain charme. En effet, elles ont déjà vécu et ont déjà une histoire qui leur est propre. Il existe des biens constitués de matériaux qui ne sont plus trop utilisés de nos jours. Vous pourrez tomber sur des bijoux architecturaux que vous ne pourrez jamais retrouver sur le marché du neuf.

 

L’avantage économique de l’ancien fait qu’il coûte moins cher. On peut en général économiser 20 à 30 % de plus qu’une maison neuve. Certains peuvent gagner en valeur et facilement se revendre selon l’emplacement ou le quartier de la ville où ils se situent. C’est le cas des appartements situés dans des endroits stratégiques comme le centre-ville ou près de la gare.

 

Vous pouvez également bénéficier de dispositifs spécifiques pour l'acquisition d’un lotissement ancien. Selon les conditions, vous pouvez être éligible au prêt à taux zéro (PTZ), par exemple.

 

Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation afin d’être aux nouvelles normes ? Vous pouvez bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro pour les financer. Ce crédit est accordé sans conditions de revenus, une aubaine pour ceux qui ne peuvent acheter du neuf.

 

Si vous voulez investir pour de la location d’appartement, la loi Pinel dans l’ancien permet de réduire les impôts. Bien sûr, pour toutes ces aides, certaines conditions spécifiques s’appliquent.

 

Quels inconvénients présente l’achat d’un immobilier ancien ?

Les estimations des biens immobiliers anciens affichent un prix moins élevé, mais les frais de notaire sont bien plus conséquents. Comptez en moyenne 7 à 8 % du montant total, contre 2 à 3 % pour du neuf.

 

Attendez-vous aussi à dépenser pour l’entretien et vos factures énergétiques. Si certains logements ne se montrent pas conformes aux normes, ils peuvent se montrer impossibles à la location. C’est bientôt le cas des passoires thermiques, ces habitations consommant trop d’énergie et émettant beaucoup de CO2. Si le diagnostic de performance énergétique (DPE) est noté F ou G, des travaux de rénovation devront être réalisés. Surtout dans le cas d’un investissement locatif.

 

Sachez que les aménagements peuvent devenir rapidement désuets en fonction des dernières normes imposées.

 

Finalement, avec tous les frais engendrés, vous pouvez vous retrouver à dépenser plus pour votre habitation ancienne que dans du neuf.

 

Quelques points avant de faire l’achat d’un bien immobilier ancien

Vous avez trouvé ce qui sera votre nouvelle résidence principale ou votre investissement locatif ? Il vaut mieux prendre des précautions avant de conclure l’achat d’un immobilier ancien.

 

N’hésitez pas à visiter le logement en question et surtout de faire le tour de toutes les pièces. Si la maison vient avec un jardin, n’hésitez pas non plus à inspecter le terrain. Le mieux reste de le faire en journée, où la lumière vient apporter une bonne visibilité. Faire des visites plusieurs fois permet de mettre à jour des éléments que vous n’aviez pas remarqué. 

 

Faites attention quand un bien est indiqué comme rénové. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus du tout de défauts. Cette technique peut servir de cache-misère dans certaines situations.

 

Dans tous les cas, le vendeur se doit de remettre tous les diagnostics obligatoires : le dossier des diagnostics techniques (DDT). Vérifiez bien leur présence avant la signature de l'acte de vente. De toute façon, le propriétaire devra vous les donner lors du compromis de vente.

 

L’achat d’un appartement signifie que vous serez concerné par la copropriété. En plus des charges, le syndic de copropriété collecte obligatoirement des fonds de travaux.

 

Enfin, faites appel à des professionnels de l’immobilier. En faisant confiance à Citya, vous êtes sûr que votre transaction se passera bien. N’oubliez pas que le marché de l’immobilier propose tellement d’opportunités que certains ne se gênent pas !

 

Les honoraires rebutent les particuliers, mais croyez-nous : ils en valent la peine. Nombreux sont ceux qui pensent pouvoir se débrouiller seuls et ne pas se faire arnaquer. En étant accompagné d’une agence, vous verrez si l’estimation de la maison ou de l’appartement que vous convoitez se révèle fiable ou non. Vendre plus cher que ce que ça vaut réellement n’est pas si rare et se fait de façon délibérée. Nous serons donc là pour que vous achetiez à prix juste et mener votre transaction à terme.

 

Retrouvez plus d'informations :

  • Les ventes réalisées 
  • Appartement ou maison ?