Comment se passe la location d’un appartement ?

Guide immobilier Location

Le bailleur choisit d’abord un type de location pour son appartement. Il fait réaliser les diagnostics techniques obligatoires, fixe le montant du loyer et publie des annonces immobilières. Le propriétaire peut demander et recevoir un dossier de location. Enfin, le bailleur et son locataire réalisent un état des lieux et signent le contrat de bail.

1 – La sélection du type de location souhaitée pour son logement

Après l’achat d’un appartement, vous devez choisir votre type de location. En fonction de l’emplacement et de la nature de votre logement, optez pour une :

  1. Location vide ;
  2. Location meublée ;
  3. Location saisonnière
  4. Location longue durée.

 

Chaque catégorie de location d’appartement a ses avantages et inconvénients. Vous souhaitez louer votre bien, car vous avez du mal à vendre ? Opter pour une location-vente constitue un compromis intéressant.

 

2 – La décision du niveau d’implication dans la gestion de son bien

Il est important de choisir le plus tôt possible si l’on souhaite confier la gestion de son appartement à un professionnel. Travailler avec une agence immobilière implique un certain coût. Cela permet cependant au bailleur de s’affranchir des démarches chronophages et d’obtenir un excellent rendement locatif. Il s’agit également d’optimiser sa durée de location, tout au long de l’année. Les biens gérés chez Citya Immobilier affichent un taux d’occupation de plus de 97 %.

 

3 – La réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires pour une location

Un diagnostiqueur certifié doit ensuite réaliser tous les diagnostics immobiliers obligatoires. Ces contrôles vous permettront de constituer le dossier de diagnostic technique (DDT).
 

Voici la liste des documents nécessaires pour la location d’un appartement :

  • diagnostic de performance énergétique (DPE) de l’appartement ;
  • état des installations de gaz et d’électricité de plus de 15 ans ;
  • diagnostic amiante pour les appartements antérieurs à 1997 ;
  • diagnostic plomb pour les logements antérieurs à 1949 ;
  • état des risques et pollutions en cas d’arrêté préfectoral ;
  • diagnostic bruit pour les appartements situés à proximité d’un aéroport.

 

4 – Le choix du montant du loyer de son appartement

Vous pouvez à présent estimer la valeur locative de votre appartement. Un investissement locatif en zone tendue signifie parfois un loyer plafonné. Dans les autres cas, nous vous conseillons d’étudier le marché local en comparant des annonces immobilières près de votre appartement. Quel que soit le montant retenu, passer par une agence comme Citya Immobilier vous fait automatiquement bénéficier d’une assurance loyers impayés.

 

5 – La recherche d’un locataire pour son appartement

Le bailleur ou son agence immobilière publie des annonces de location pour trouver des candidats. Elles doivent comprendre le loyer charges comprises, le dépôt de garantie, le nombre de pièces ou encore la surface habitable. La liste complète des informations nécessaires est disponible sur le site du service public.

 

6 – La demande des justificatifs du dossier locataire

Fixée par le décret n°2015-1437 du 5 novembre 2015, la liste des documents obligatoires pour le locataire comprend un justificatif d’identité. Le bailleur a également la possibilité de demander un justificatif de domicile et un justificatif de ressources.

 

Il peut s’agir des trois derniers bulletins de salaire ou du dernier avis d’impôt sur le revenu. Enfin, la loi autorise le propriétaire à exiger un justificatif de situation professionnelle, comme un contrat de travail.

 

7 – La rédaction et la signature du contrat de location

Le bail, ou contrat de location, doit comprendre un certain nombre de mentions obligatoires. Encore une fois, la liste complète actualisée est disponible sur le site du service public. Le propriétaire de l’appartement doit annexer le dossier des diagnostics techniques au contrat.

 

Il peut également se permettre de demander la signature d’un acte de cautionnement à la caution du locataire. Il s’agit d’une personne s’engageant à rembourser le bailleur, en cas de loyers impayés. La réalisation d’un état des lieux entrant, joint au contrat de bail, est également obligatoire le jour de la remise des clés.

 

En résumé, la location d’un appartement se passe en 7 étapes :

  1. Choisir son type de location ;
  2. Sélectionner une agence immobilière ;
  3. Réaliser les diagnostics techniques ;
  4. Déterminer le montant du loyer ;
  5. Trouver un locataire pour l’appartement ;
  6. Obtenir les justificatifs nécessaires ;
  7. Réaliser l’état des lieux et signer le bail.

 

Vous cherchez une agence pour vous accompagner dans votre projet de location ? Contactez-nous pour faire gérer votre bien et optimiser votre investissement locatif !

 

Poursuivez votre lecture avec nos autres articles de conseils :

  • Quel type de crédit immobilier ?
  • Quels sont les avantages de la location avec option d'achat ?
  • Quels peuvent être les avantages d'une location-vente ?
  • Pourquoi il vaut mieux louer et ne plus acheter ?
  • À quoi sert la loi Pinel pour l'investissement locatif ?