Louer un logement en cité ou résidence universitaire : l’option la plus économique du logement étudiant

Guide immobilier Location

Ça y est ! L’aventure des études supérieures vous tend ses bras. Vous partez étudier dans la ville universitaire qui vous faisait envie. Avant de pouvoir profiter pleinement de votre nouvelle vie, place à la recherche d’une . Votre priorité consiste à maîtriser votre budget immobilier ? Tournez-vous vers les logements en cité ou résidence du CROUS ! Ils sont l’option la plus économique de la location immobilière et présentent de nombreux avantages. Pour tout connaître sur ce qui vous attend, suivez le guide !

Les différents types de logement CROUS

La résidence universitaire traditionnelle

Les logements de résidence universitaire traditionnelle sont les plus abordables en matière de coût.

Il peut s’agir de : 

  • Chambre traditionnelle de 9m², meublée avec lavabo. Les cuisines et sanitaires sont collectifs et situés à l’extérieur de la chambre.
  • Chambre rénovée de 14m², meublée avec douche, lavabo, réfrigérateur et micro-ondes. Les cuisines et sanitaires sont collectifs et situés à l'extérieur de la chambre.
  • Chambre rénovée avec cabine tri-fonction de 10m², meublée avec douche, lavabo, wc, réfrigérateur. Les cuisines sont collectives et situées à l’extérieur de la chambre.
  • Chambre rénovée avec cabine tri-fonction de 14m², meublée avec douche, lavabo, wc, réfrigérateur et micro-ondes. Les cuisines sont collectives et situées à l’extérieur de la chambre.
  • Studios équipés de 15 à 20m², meublés avec douche, wc, lavabo, coin cuisine, et réfrigérateur.

Pour ces logements, le coût mensuel varie de 200 à 500 euros par mois. C’est nettement moins que les 603 € de loyer qu’il faut en moyenne débourser pour louer un studio. De même, le coût d’une chambre dans un logement en colocation pour un étudiant en France s’élève à 455 € par mois en moyenne.

De plus, se loger dans ce type d’habitation ouvre droit à l’aide au logement à travers l’ALS.

La résidence universitaire conventionnée

Il s’agit en réalité de logements HLM en location meublée et réservés aux étudiants. Ils sont en revanche attribués selon la même procédure que les logements en cité universitaire (résidence traditionnelle).  

Du studio au T3, ces offres de logement permettent d'avoir une plus grande indépendance.  

Pour un T1, il faut compter en moyenne 400 € par mois. 

Ces appartements étudiants sont plus onéreux mais permettent de bénéficier d’une réelle autonomie. 

Enfin, ils ouvrent droit aux allocations logement via les APL.

Attribution et démarche pour effectuer une demande de logement 

Critères d’attribution

Les logements CROUS sont prioritairement attribués à des étudiants dont la famille a de faibles ressources. Dans la majorité des cas, il s’agit d’étudiants boursiers. 

Les critères sociaux retenus sont : les ressources de l’étudiant et de ses parents, la composition du foyer, l’éloignement du lieu d’études avec le domicile familial.

Comment effectuer sa demande ? 

De janvier à mi-mai, vous devez saisir votre DSE (Dossier Social Étudiant) afin d’effectuer votre demande de bourse et de logement

Vous devez ensuite compléter et préciser votre demande de logement sur le site internet trouverunlogement.lescrous.fr 

Cette étape n’est accessible qu’à partir du début du mois de mai. Vous devrez déposer au maximum 4 voeux, toute ville et CROUS confondus. 

Vous pourrez géolocaliser les offres de logement des différentes résidences sur une carte et obtenir un descriptif détaillé de chacune.

A noter: un logement fait l’objet d’une attribution pour une année universitaire, il faut renouveler la demande chaque année.

Attribution et confirmation 

Fin juin - début juillet, vous recevrez une réponse à votre demande. Plusieurs cas de figures peuvent alors se présenter : 

  • un logement vous a été attribué : si le logement vous convient, il vous faut confirmer votre réservation en payant l’avance de 100 € sur la plateforme nationale messervices.etudiant.gouv.fr
  • aucun logement ne vous a été réservé : dès juillet, vous pourrez consulter les logements encore disponibles sur le site trouverunlogement.lescrous.fr

Logements en cité ou résidence universitaire : quels avantages ? Quelles limites ? 

Quels avantages à loger en résidence universitaire ? 

Ce qui séduit avant tout dans la résidence universitaire, c’est le faible coût du loyer. Le coût de la vie est une préoccupation centrale dans la vie d’un étudiant. Ce qui pèse le plus lourd dans le budget, c’est le logement étudiant. Et un loyer élevé peut gâcher vos belles années !

L’autre atout majeur de ces résidences se trouve dans leur situation géographique. Elles sont en effet très bien situées car à proximité des centres universitaires et/ou au cœur des villes.

Enfin, loger en résidence universitaire vous offre aussi la possibilité de vous créer rapidement un cercle social riche : des étudiants de la France entière mais aussi des étudiants internationaux.

A ce titre, les résidences universitaires proposent le même avantage que les résidences étudiantes privées. Ces résidences de services mettent en effet l’accent sur le vivre-ensemble étudiant. Dans les grandes villes comme Paris, c’est un atout conséquent !

Quelles limites à la location en résidence universitaire ?

Ce dont se plaignent le plus souvent les étudiants qui y vivent, c’est du manque d’intimité.  

Puisque nombre de logements n’ont pas de sanitaires individuels, les locataires doivent partager ces espaces d’intimité. Cela peut être un frein conséquent pour certains. 

L’environnement bruyant figure aussi parmi les inconvénients de ce type de logement. Il est vrai que la concentration d’étudiants peut amener à une ambiance plus festive qu’en logements classiques. 

Enfin, ces logements ne sont attribués que pour une année universitaire. Il faut donc renouveler la demande chaque année.

Les logements en résidences universitaires sont l’option la plus économique du logement étudiant. Pour retrouver tous nos conseils dédiés aux étudiants, consultez nos autres dossiers :