Les Foyers Jeunes Travailleurs ou Habitat Jeunes : un logement au service des jeunes actifs

Guide immobilier Location

Rentrer dans la vie active n’est pas un long fleuve tranquille ! On vous demande d’être véhiculé alors que vous avez à peine l’âge d’avoir le permis de conduire. On vous demande aussi d’avoir de l’expérience alors que vous êtes fraîchement diplômé. Et ce n’est pas plus simple du côté du logement. Pour louer un studio vide ou demander une location meublée, un bon dossier est incontournable. Ce n’est pas toujours évident quand on démarre dans la vie. Pour les jeunes actifs, les Foyers Jeunes Travailleurs (FJT) peuvent être la solution. Si vous êtes âgé de 16 à 30 ans et avez des difficultés pour trouver un logement, vous pouvez y prétendre. Pour trouver les coordonnées des foyers, rapprochez-vous de votre mairie. Vous devrez ensuite faire une demande auprès du foyer de votre choix.

Foyer Jeunes Travailleurs : de quoi parle-t-on ?

Le FJT constitue une solution d’habitat social transitoire destinée aux personnes âgées de moins 30 ans. Elle est une option intéressante au démarrage de la vie professionnelle. En effet, elle assure un accompagnement et des services tels qu’une laverie, une restauration et des activités culturelles et sportives.
 

Géré par une association, ce type de logement propose des habitations individuelles de type studio équipé et des espaces communs. Un accueil est organisé par des conseillers qualifiés en insertion sociale et professionnelle.
 

Par dérogation, le JFT peut aussi être une solution de logement étudiant. Un étudiant en France peut déposer une demande qui sera étudiée au cas par cas. Dans une ville universitaire, le marché de la location immobilière est tendu, surtout pour les logements de petite surface. Le FJT peut alors être une piste à favoriser.
 

Conditions d’admission

Pour avoir accès à une location de logement dans un FJT, vous devez être âgé de 16 à 30 ans.
 

Destinés aux jeunes actifs, vous devez être dans l'une des situations suivantes :

 

  • En activité professionnelle
  • Demandeurs d'emploi (en recherche active)
  • En formation (apprenti, projet d'alternance, étudiant)
     

Toutefois, vous êtes prioritaire si vous êtes en activité professionnelle (ou en voie d'insertion professionnelle) et que vous êtes âgé de 25 ans maximum.


Vous pouvez vivre seul ou en couple mais en revanche sans enfant. 
Pour effectuer une demande de logement, adressez-vous directement auprès des foyers concernés. 


Attention : la demande est à effectuer plusieurs mois à l’avance. Généralement, une demande doit être effectuée en mai pour une location à partir de septembre.
 

Retrouvez la liste des foyers jeunes sur www.unhaj.org ou www.aljt.com .

 

Contrat d’occupation et règlement intérieur

Pour intégrer un FJT, vous devez signer un contrat d'occupation avec le gestionnaire du foyer. Le contrat est signé pour une durée de 1 mois. Si vous souhaitez prolonger l’occupation, le contrat se renouvelle automatiquement.
 

Ce contrat doit mentionner les éléments suivants :

 

  • Conditions d'admission
  • Date de début du contrat
  • Conditions de résiliation du contrat
  • Montant de la redevance mensuelle et de l'ensemble des prestations annexes
  • Montant du dépôt de garantie
  • Description des locaux, équipements et espaces collectifs mis à votre disposition

 

Le règlement intérieur doit être annexé au contrat. Vous devez signer ce règlement.
 

A noter : il est possible d'héberger temporairement une ou plusieurs personne(s) dans votre chambre. Dans ce cas, la durée maximale de l'hébergement de ces personnes est de 3 mois. De plus, cet hébergement doit respecter les conditions du règlement intérieur. Enfin, vous devez déclarer au préalable l'identité des personnes hébergées au gestionnaire du foyer.
 

Attention : le règlement intérieur peut prévoir le paiement de frais supplémentaires à votre charge pour l'hébergement d'une ou plusieurs personne(s).

 

Frais de logement

Les frais d'hébergement comprennent généralement les sommes suivantes :

 

  • Une redevance mensuelle
  • Un dépôt de garantie égal à 1 mois de redevance (cette somme est rendue à votre départ) à régler le jour de votre arrivée
  • Une participation individuelle aux prestations annexes (laverie, bibliothèque)
  • Des frais d’inscription et de dossier (50€) à régler le jour de votre arrivée
     

Le loyer moyen dans les Résidences Habitat Jeunes se situe entre 250 et 500 euros par mois. Ce montant inclut une assurance responsabilité civile. 

C’est un atout conséquent quand on sait qu’il faut débourser en moyenne 600 € par mois pour la location d’un studio. Pour une chambre dans un logement en colocation, il faut compter 455 € en moyenne.

Tout ou partie de ces frais peuvent être pris en charge par l'aide personnalisée au logement (APL) de la CAF si le foyer est conventionné et/ou d'une aide versée par le fonds de solidarité pour le logement (FSL) si le foyer ne fait pas l’objet d’un conventionnement. 

A noter : la plupart des Foyers sont conventionnés et ouvrent donc droit aux APL.

 

Fin du contrat d’occupation

L’habitation en FJT n’est pas une solution de logement pour l’année. Pour un logement pérenne, il convient de se tourner vers d’autres options.


Ainsi, vous pouvez vous tourner vers la location à un particulier ou par agence. Si vous êtes étudiants vous pouvez effectuer une demande de bourse et de logement via la saisie du Dossier Social Etudiant. Vous pourrez ensuite préciser votre demande pour un logement en cité ou résidence universitaire.


Si vous ne pouvez prétendre à un logement social, vous pouvez vous tourner vers les résidences étudiantes privées. Ces résidences de services offrent un cadre de vie confortable et de qualité au cœur des centres universitaires. Il s’agit la plupart du temps de nouvelles résidences modernes proches de toutes les commodités (transports, commerces).


Lorsque vous aurez trouvé votre logement sur le marché immobilier classique, vous pourrez mettre fin à votre contrat d’occupation au FJT à tout moment. Il vous faudra néanmoins respecter un délai de préavis de 8 jours pour prévenir le gestionnaire du foyer.
Pour cela, vous devez lui envoyer une lettre recommandée avec avis de réception.
Ce délai de préavis commence le jour où le gestionnaire reçoit le courrier et signe l'accusé de réception.


Durant les 8 jours, vous continuez à payer vos frais d'hébergement.

Les FJT constituent une solution intéressante au démarrage de la vie active. Ils permettent aux jeunes actifs de se loger à moindre coût. Ils sont une bonne option d’habitat le temps d’avoir une situation permettant la recherche d’un logement classique.

Consultez également nos autres dossiers dédiés au logement jeune et étudiant :
 

  • Maison des étudiants
  • Contrat de colocation
  • Etudiants étrangers
  • Résidence étudiante à Paris
  • Appartements étudiants
  • Offres de logement
  • Maison internationale