Combien coûte une division de terrain ?

Guide immobilier Vente

Vous avez à disposition un grand terrain et vous avez envie de le diviser en plusieurs parcelles ? Diviser un terrain d’une grande superficie en plusieurs lots possède plusieurs avantages, dont le fait de pouvoir vendre plus facilement. Il existe plusieurs étapes incontournables à réaliser pour diviser un terrain comme il se doit. Citya Immobilier fait le point avec vous et vous explique combien coûte une division de terrain et comment procéder.

C’est quoi une division de terrain et quels sont les avantages à le faire

Premièrement, il est essentiel de rappeler brièvement ce qu’est une division de terrain et quels sont les avantages qui lui sont associés.

 

Une division de terrain est le fait de découper une parcelle pour créer plusieurs lots à l’intérieur. Cela se fait en général pour les terrains très grands qui ne sont pas pratiques à utiliser en tant que tels. C’est le propriétaire qui peut décider d’une telle opération et qui en général en a l’initiative. 

 

Il y’a plusieurs avantages et bénéfices à faire diviser un terrain :

 

Pour le vendre plus facilement : il est évident qu’il sera plus aisé de vendre un terrain plus petit. Vendre un grand terrain peut-être difficile dû à son coût élevé. Il sera plus facile de trouver un acheteur pour un terrain d’une surface modérée, c’est pourquoi la division en petites parcelles a du sens.

 

Pour maximiser son profit : le prix au m² d’un grand terrain constructible sera moins intéressant qu’un terrain plus petit. Vous pouvez donc maximiser votre profit en divisant votre terrain pour le vendre en plusieurs lots. Le prix de vente total sera plus intéressant. 

 

Mais pour réaliser cette opération, il faut respecter plusieurs étapes. On voit ça tout de suite.

 

Les différentes étapes dans la division d’un terrain

1) L’étude de faisabilité : elle n’est pas obligatoire, mais il est conseillé de la faire. L’étude de faisabilité permet de vérifier que le terrain est bien divisible. Elle est à demander auprès du service d’urbanisme de votre commune. Il faut obtenir plusieurs documents, dont le certificat d’urbanisme opérationnel. Mais aussi le plan de situation du terrain, la description du projet de division, le plan indiquant les bâtiments présents sur le terrain. Le coût de l’étude de faisabilité varie en fonction de votre projet, on en reparle juste après. 

 

2) Faire borner son terrain : le bornage du terrain est une étape clé dans la division d’un terrain, car c’est ce qui permet de déterminer les nouvelles limites des nouvelles parcelles. Le géomètre en charge de le faire peut placer des limites visuelles comme un piquet ou des poteaux, ce qui permet de délimiter le terrain. La demande de ces documents est gratuite bien sûr. 

 

3) La dernière étape consiste à déposer au service d’urbanisme la déclaration de division parcellaire. C’est ce qui rend officiel la division de votre terrain. 

 

Mais toutes ces opérations ont un coût et un coût qui va dépendre de votre terrain, mais également d’autres paramètres. On vous les présente maintenant, car il est nécessaire de les connaître pour bien mener à bien votre projet de construction.

 

Le coût de division d’un terrain 

L’étude de faisabilité sera le premier cout que vous aurez à votre charge dans la division d’un terrain. Encore une fois, elle n’est pas imposée, mais on vous recommande de la faire pour éviter de mauvaises surprises. Elle a un coût qui va dépendre du travail à réaliser par le géomètre qui la fera. Plus il rencontrera de difficultés et plus le prix sera susceptible de grimper. Vous pouvez compter entre 300 et 1500 euros environ pour l’étude.

 

À cela s’ajoute le coût du bornage, réalisé aussi par un géomètre expert. On considère que cette opération coûte entre 500 et 2000 euros maximum. Le prix peut fluctuer en raison de plusieurs facteurs : la superficie, l'âge de votre parcelle, le nombre de parcelles et la région et zone dans laquelle le terrain se situe.

 

Enfin il faudra payer certaines taxes, comme la taxe communale ou la taxe nationale qui s’ajoutent au coût total de la division. 

 

Vous avez un projet immobilier ? N’hésitez pas à contacter Citya Immobilier qui se fera un plaisir de vous accompagner. Retrouvez nos autres articles sur le même sujet : 

 

  • Terrain vente 
  • Quels sont les documents à fournir pour l'achat d'un terrain ?
  • Quelles précautions pour l'achat d'un terrain non constructible ?
  • Que faut-il savoir avant d'acheter un terrain à construire ?
  • En quoi consiste la viabilisation d'un terrain ?
  • Comment viabiliser un terrain et à quel prix ?
  • Comment trouver son terrain à bâtir ?
  • Comment financer l'achat d'un terrain ?
  • A quel prix vendre un terrain à un promoteur ?
  • Quel terrain pour faire construire ?
  • Comment choisir son terrain à acheter ?