Financer un achat immobilier : comment ça se passe ?

Guide immobilier Achat

Vous avez un projet d’achat en tête : vous voulez une résidence principale ou faire un investissement locatif. Mais pour cela, il faut d’abord déterminer votre capacité d’emprunt pour ne pas rechercher un bien qui soit hors de votre budget. Découvrez comment financer votre achat immobilier, une étape qui peut se montrer très stressante lorsqu’on achète un bien.

Quand faire la demande d’un crédit immobilier pour financer son achat ?

Avant de vouloir faire l’achat d’un appartement ou d’une maison, il faudra trouver un financement. Cela peut se révéler complexe en fonction de votre situation financière et de votre projet. En effet, la demande de prêt immobilier peut se voir refusée par la banque. Surtout que cela ne concerne pas que les emprunteurs aux revenus modestes qui veulent s’acheter un logement.

 

Avec la signature du compromis de vente, cela vous donne peu de temps pour trouver un financement: entre 45 à 60 jours. Vous pouvez commencer à démarcher les établissements bancaires avant l’offre d’achat. Celle-ci peut mettre du temps à être émise selon la banque.

 

Quels sont les critères pour l’obtention d’un financement immobilier ?

Avant de faire une offre de crédit, l’établissement bancaire mène une enquête pour déterminer si elle accepte ou non votre demande. Certains profils d’emprunteurs sont donc forcément plus appréciés que d’autres.

 

Ces critères vous permettront d’avoir plus de chances de souscrire un emprunt immobilier, mais ne constituent pas une garantie :

  • votre travail ;
  • vos revenus et votre situation financière ;
  • le fait d’être très rarement à découvert ;
  • votre apport personnel : il doit être d’environ 10 % du montant du prêt ;
  • votre âge ;
  • votre projet d’achat : la banque va évaluer si le bien que vous convoitez peut être facile à vendre ou à louer. Vous pouvez retrouver notre liste d’appartements loués pour vous faire une idée des tendances sur le marché locatif. C’est bien plus précis que se référer aux annonces immobilières ;
  • ne pas dépasser un taux d’endettement de 35 % si la demande de souscription à un emprunt est acceptée ;
  • si le taux d’usure est respecté en vous accordant le financement.

 

Pour le dernier point, si vous désirez réaliser l’achat d’un appartement à Paris, la banque sera forcément intéressée. D’autant plus s’il s’agit d’un appartement neuf. La capitale reste une zone très prisée, même si c’est la plus chère de France. En revanche, vendre ou louer une maison pourra se montrer plus complexe. En effet, ce type d’habitation est surtout présent en milieu rural.

 

Vaut-il mieux passer par un courtier pour la demande de prêt ?

Oui, peu importe le type de bien immobilier, passer par un courtier est préférable pour la demande de crédit. N’attendez pas le compromis de vente pour le logement ancien ou la promesse de vente pour les VEFA.

 

Tout d’abord, le courtier pourra faire une simulation de capacité d’achat pour déterminer vos mensualités. Cela vous donnera une idée du prix immobilier que vous pourrez payer et à ne pas dépasser. En consultant les annonces immobilières, vous pourrez déjà éliminer ce qui n’entre pas dans votre budget d’achat.

 

On remarque qu’il est de plus en plus difficile pour les particuliers d’obtenir un emprunt. Après tout, une grosse somme d’argent est en jeu. Les banques peuvent se montrer réticentes à cause des risques de défaillances de remboursement.

 

Le fait qu’un apporteur d’affaires vous accompagne sera la meilleure solution à votre problème. Il se montre en position de négocier et de démontrer votre sérieux financier. En général, il dispose de plusieurs partenaires et pourra comparer les offres qu’elles lui proposent. C’est également dans l’intérêt de la banque d’obtenir un nouveau client.

 

Outre l’acceptation de votre dossier, le taux d’intérêt et le taux d’assurance restent des très gros pourcentages. De fait, ils sont à payer en plus du remboursement du montant que vous avez emprunté. En faisant appel à un professionnel, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réduire le TAEG. Avec un courtier, vous pouvez aussi demander une délégation d’assurance pour dépenser moins. N’hésitez donc pas à parler de votre projet immobilier le plus tôt possible.

 

Quels autres prêts peuvent aider à financer un achat immobilier ?

Pour l’achat d’un immobilier ancien ou de l’immobilier neuf, vous avez droit à des aides financières. Certaines requièrent cependant des conditions particulières selon l’état du logement. Elles peuvent même servir d’épargne pour l’apport personnel d’un crédit immobilier.

 

Le prêt à taux zéro (ptz) est accordé aux primo-accédants qui achètent une résidence principale. En plus, leurs revenus ne doivent pas dépasser un certain seuil. Pour un achat ancien, il faut que la commune accueille moins de 250 000 habitants. Des travaux de rénovation doivent être prévus pour réduire la consommation énergétique du bien. Pour un achat neuf, il n'y a pas de conditions.

 

Vous pouvez aussi bénéficier de ces aides proposées par l’État :

  • le plan d’épargne logement (PEL) : en épargnant pendant une durée de 4 à 10 ans, vous pourrez avoir accès à un financement à taux fixe ;
  • le prêt action logement (PAL) : pour les salariés d’un secteur privé cotisant au comité interprofessionnel du logement (CIL) ;
  • le prêt d’accession sociale (PAS) : le taux est fixé par l’État et peut se montrer plus élevé que ceux pratiqués par les banques.
  •  

Le Gouvernement essaie de prioriser l’immobilier neuf sur le marché, ainsi que les premiers achats pour les primo-accédants. Le marché se retrouve alors moins paralysé : ces dispositifs permettent de réguler cette économie.

 

Faites appel à nos agences immobilières pour l’achat et la vente de votre immobilier. Nous pourrons vous accompagner et vous prodiguer d’importants conseils. Nous proposons également un guide pour bien vendre votre bien immobilier si vous êtes déjà propriétaire.

 

Vous pourrez aussi retrouver un simulateur d’estimation immobilière, permettant de voir si le logement qui vous intéresse vaut le coup. Pour les annonces immobilières des particuliers, cela vous permettra de vérifier si le prix de vente est juste.